Propriétaire domiciliée chez ses locataires, et ce n'est pas tout...

Publié le Vu 134 fois 0 Par snioufou
21/12/2018 08:59

Bonjour à tous,

Mon compagnon et moi-meme sommes depuis le 24 septembre locataires d'un appartement vide. A là signature du bail, le DDT ne nous a pas été remis. Or nous avons découvert que l'instatllation éléectrique était dangereuse et non conforme, et ne nous sommes donc pas installés, en attendant que l'agence mandataire de la propriétaire fasse réaliser des travaux.

Le 1er novembre, les travaux sont faits, mais toujours pas de DDT. Par ailleurs nous constatons que la plomberie laisse a désirer (robinets d'arrivée d'eau pas etanches à cause de la vetusté générale de l'installation). Une fenetre est cassée (signifié sur l'état des lieux d'entrée).

Nous envoyons plusieurs mails et lettres recommandées à l'agence mandataire, demandant de nous faire parvenir le DDT, de faire réparer la fenetre et la plomberie, ainsi q'une compensation financière pour les mois de loyers payés sans pouvoir s'installer, mais pas de réponse.

Le DDT nous a enfin été transmis, et comme de chez par hasard, il fait état d'anomalies dans l'installation de gaz et d'élctricité. Comme dirait l'autre, si j'avais su j'aurais pas venu. (dol ?)

Ca commence à bien faire, alors nous faisons rédiger une lettre de mise en demeure par un huissier de justice pour faire bouger les choses.

L'huissier de justice nous fait remarquer que l'adresse de la propriétaire n'apparait pas sur notre bail, or c'est obligatoire (nous ne le savions pas), et qu'en déposant la lettre en main propre, elle tachera d'obtenir l'adresse de la propriétaire (qui est, d'après l'agence, sous tutelle).

La lettre d'huissier a été remise jeudi 13 decembre, et nous avons reçu la preuve de dépot sur laquelle il est ecrit que le clerc qui a remis la lettre a rencontré la gestionnaire de l'agence qui lui a indiqué que la propriétaire était toujours domiciliée "dans les lieux" (l'appartement que nous louns, je présume), et que la "signification à personne [s'avère] impossible pour [...] des raisons qui n'ont pu ou voulu [lui] être communiquées".

Désolée, tout ça est très long, mais mes questions sont les suivantes :

-puisque, en signant le bail, l'appartement est devenu notre domicile, la propriétaire a-t-elle le droit d'y etre domiciliée également ? Elle ne vit pas dedans, son nom n'apparait ni sur la boite aux lettres, ni sur l'nterphone.

-peut-on obliger l'agence mandataire de la propriétaire à nous communiquer l'adresse de cette dernière et/ou de son tuteur ? Ils ont forcément un moyen de la contacter puisqu'ils ont fait accepter le devis pour les travaux d'électrcité.

- bref, on fait quoi nous ? Ils ne répondent même pas à la lettre d'huissier, ils nous ignorent comme si on allait passer à autre chose, parce qu'après tout, c'est pas si grave une fenetre qui ne s'ouvre pas, un danger de gaz ou electrique, ou une arrivée d'eau qu'on ne peut pas couper en cas de sinistre, n'est-ce pas ?

Merci à ceux qui auront le courage de lire en entier, et à ceux qui sauront me répondre, et bonne fin d'année à tous.

So

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

6 avis

Me. BERNON

Droit de l'immobilier

78 avis

Me. ABEGG

Droit de l'immobilier

0 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.