L'enduit du mur privatif de mon voisin

Publié le 14/01/2009 Vu 3550 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

14/01/2009 15:49

Bonjour à tous,

je m'appelle Vincent, je suis nouveau sur ce forum.
récemment inscrit suite à des interrogations d'ordre juridique en rapport avec un début de mauvaise entente de voisinage.

je vous explique :
nous allons bientôt réaliser des travaux chez nous, après l'achat de la maison en centre ville il y a deux ans maintenant.
nous remarquons depuis, que le mur du voisin (privatif) est en mauvais état, son enduit ne tient plus, et menace de tomber par gros morceaux (m²).

chez nous, au pied de ce mur, il y a une sorte de jardinière, au niveau du sol, délimitée par des bordures en béton, dans cette jardinière on trouve un petit arbre (4 m de haut max), des aromatiques, et des pieds de tomate à la belle saison que je fais pousser pour le plaisir. Ces végétaux sont certainement à moins de 60 cm du mur.

nous avons récemment vu le propriétaire, qui a un administrateur de bien, et nous lui avons proposé de faire ces travaux en même temps que nous, ce qui, me semble-t-il, arrangerait tout le monde.

voila que le rendez-vous est pris avec l'administrateur de bien, qui arrive accompagné d'une entreprise afin de faire un premier chiffrage; il commence à m'accuser d'être responsable de l'humidité dans la maison à cause de cette zone de plantation, et que l'enduit ne tient plus à cause de l'arrosage réalisé à cet endroit.
il faut savoir qu'après un rapide sondage de ma part (je travaille dans le génie civil), l'enduit de ce mur sonne creux jusqu'à 5 m de hauteur, et qu'une fissure plus profonde que l'enduit court sur toute la hauteur de la maison en son milieu. l'enduit n'est par endroit que poussière, sans le moindre résidu de liant.

pour faire ces travaux, la démolition d'un vieux lavoir en béton et de cette pseudo bordure est nécessaire, afin que le nouvel enduit s'enfonce à minima de 10/20 cm en dessous du niveau naturel. l'administrateur insiste sur le fait que cette partie là des travaux est en plus à notre charge.

comment faire, qui a raison ?
faut-t-il prendre en compte les dates de construction des deux maisons ? la maison date des années 30 ...
dois-je me considérer coupable parce que je continue de planter au même endroit que les anciens propriétaires ?
faut-il que j'oublie cette jardinière ? dois-je arracher les plantations à moins de 60 cm de son mur, ces plantes ont certainement toujours été là !

merci beaucoup de votre aide,

cordialement,
vincent

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BERNON

Droit de l'immobilier

80 avis

Me. MADIOT

Droit de l'immobilier

14 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.