qu'y-a-t-il après le l'emprisonnement avec sursis?

Publié le 04/02/2009 Vu 2217 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

04/02/2009 15:14

Bonjour,

J'ai 21 ans, de nationalité marocaine, j'habite à Lille dans le Nord et je suis étudiant en économie et gestion des organisations. Je me permet de venir vers vous afin d'obtenir quelque conseils concernant mes problèmes avec la justice.

En effet, au cours du mois de décembre 2007, j'ai été condamné par le juge de proximité de Lille, pour agression sur personnel chargé de la fonction publique, à 4 mois d'emprisonnement avec sursis sur 5 ans.

Le dimanche 1er février 2009 vers 18h, je me trouvais installer dans mon véhicule avec un ami stationné dans un parking, lorsque 3 jeunes garçons d'une quinzaine d'années arrivent en courant et sautent sur mon capot puis donnent des coups de pieds sur le pare brise de mon véhicule qui a été brisé (il ne nous avait pas remarqué dans le véhicule étant donné qu'il faisait assez sombre). Ces jeunes garçons ont immédiatement pris la fuite juste après les faits. Donc j'ai eu le reflex de sortir de mon véhicule et de courir après eux, j'ai eu la chance d'en attraper un.

Par la suite, étant très très énervé, je me suis permis de lui affliger plusieurs gifles ainsi qu'un ou deux coups de pieds (il n'a pas de marques visibles de violence). J'ai demandé à ce garçon les noms et les adresses des deux autres garçons qui étaient avec lui et j'ai après cela appeler la police, qui sont immédiatement arrivé (la BAC). Je me suis rendu au commissariat pour porter plainte. Lors de mon audition, j'ai été formel, j'ai mon ami comme témoin. En effet, j'ai dit que ce sont les 3 garçons qui sont monté sur mon capot et qui ont frappé mon pare brise à coup de pied. Par contre, le jeune garçon que j'ai livré à la police, nie être monté sur le capot et dit qu'il n'y a qu'un seul des garçon qui est monté sur le capot pour casser le pare brise.

Conclusion, les parent du jeunes garçon ont porter plainte contre moi pour les violence que j'ai pu lui affliger.

MES QUESTIONS:

Qu'est ce que je risque pénalement étant donné que je suis en sursis?
Est ce qu'il est vraiment nécessaire de prendre un avocat?
Quel sont les meilleure démarche que je pourrais effectuer?

Je vous en serais très reconnaissant.

Sincères salutations


Em@il : kas59m@yahoo.fr

04/02/2009 16:24

Bonjour,

Donc j'ai eu le reflex de sortir de mon véhicule et de courir après eux, j'ai eu la chance d'en attraper un.


Est-ce une chance... ?

Qu'est ce que je risque pénalement étant donné que je suis en sursis?
Est ce qu'il est vraiment nécessaire de prendre un avocat?
Quel sont les meilleure démarche que je pourrais effectuer?


Réponse commune : prennez (absolument) contact avec un avocat.

Bon courage pour la suite,
A+

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis