coups et blessures sur mineur au lycée

Publié le 01/02/2011 Vu 3784 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

30/01/2011 14:43

Bonjour,
Mon fils âgé de 16 ans a été victime d'agressions physiques la semaine dernière dans son lycée par un élève du même âge que lui.
Il a reçu un coup de tête sur la base de l'os nasal, un coup de poing sur la lèvre supérieure et un autre sur la pommette gauche. L'Unité Médico Judiciaire a requis 11 jours d'ITT (fêlure de l'os nasal) . En qualité de père j'ai bien sûr déposé une plainte auprès de la gendarmerie. Le gendarme chargé de l'enquête ne veut pas me donner le nom de l'auteur des coups. Est-ce normal ? Ce même gendarme m'a informé que selon les propos du proviseur du lycée, l'agresseur de mon fils avait été exclu du lycée alors que c'est faux, il continue à fréquenter le lycée. Est-ce normal ? Le gendarme m'a également informé qu'il compte organiser une rencontre entre les parents de l'élève et moi. Est-ce normal ? Est-ce que c'est la procédure normale d'une enquête diligentée par la gendarmerie ? Il y a t-il des chances que l'affaire soit classée sans suite par le procureur de la république ? Sinon quelle juridiction sera saisie ? Quelles peines risque l'auteur de l'infraction sachant qu'il est mineur ? Quels types de dommages et intérêts avons nous droit ?

Merci pour les réponses !
Bonne journée

01/02/2011 23:57

bonjour, je vais tenter de vous répondre au mieux.
Lorsque vous avez déposé plainte, vérifier l'infraction relevée. Dans votre cas, il s'agit de violences volontaires avec ITT sup à 8 jours avec une circonstance aggravante à savoir dans un établissement scolaire. Je vous précise que la minorité n'est pas retenue, la limite étant de 15 ans. Toutefois, l'infraction est un délit aggravé.
Lorsque vous déposez plainte c'est normal que vous vous posez des questions mais il faut savoir qu'une enquête est menée à charge et à décharge. Le gendarme doit rendre compte au procureur de la république. S'il existe deux versions différentes entre votre fils et l'agresseur, le gendarme convoquera les deux mineurs pour une mise en présence. Concernant l'entretien avec le chef d'établissement, votre fils , l'agresseur et les représentants légaux, n'a rien à voir avec l'enquête mais peut être pour apaiser une situation jugée tendue.
Je peux vous assurer que je serai surpris d'un classement sans suite vu que les délits dans les établissements scolaires sont suivis.
J'espère que j'ai répondu à vos attentes. Cordialement.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.