Plaintes déposées à mon encontre pour harcèlement

Publié le 24/11/2008 Vu 2070 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

24/11/2008 13:28

Une plainte (même deux) ont été déposées contre moi pour harcèlement: je n'ai pas réagi tout de suite, car personne ne m'avait mise au courant de la première et même pour la deuxième, j'ai dû faire les démarches pour le savoir. Je suis tombée amoureuse d'un homme marié, je suis moi-même mariée à quelqu'un de formidable, il y a 4 ans de cela. Lors de mon dernier cours avec lui, je l'ai embrassé, ai fondu en larmes, lui ai demandé ce que j'allais devenir sans lui maintenant. Il a accepté de me revoir sur son nouveau lieu de travail un mois plus tard environ. Puis j'ai tenté de l'oublier. En vain. Environ 6 mois plus tard, je l'ai recontacté, lui demandant un RDV. Il a accepté, très enthousiaste. Mais il n'y avait personne au RDV. C'est moi qui ai dû l'appeler pour lui demander pourquoi il m'avait posé un lapin. Ensuite je lui ai envoyé une série de mails à son domicile jusqu'à ce qu'il décide d'interdire mon adresse. Soit. Encore plus tard, j'ai recommencé à lui écrire au travail, et là, il lisait mes mails quotidiennement, j'avais même trouvé un moyen de "communiquer" avec lui, je lui posais des questions sous forme de QCM avec accusés de réception. Exemple: Dois-je comprendre que
1) tu m'aimes
2) tu ne m'aimes pas

Il cliquait sur "tu m'aimes", mais le lendemain me menaçait de porter plainte pour harcèlement!
Ce genre de jeu pervers s'est reproduit, c'était assez ambigu , il refusait de me parler au téléphone, d'ailleurs de ce côté-là je m'inquiète beaucoup car j'ai sans doute exagéré avec mes appels sur son portable et mes sms.
Il ne me renvoyait pas les courriers que je lui envoyais au travail comme il m'avait menacé de le faire. En revanche, le seul courrier recommandé que je lui ai envoyé à son domicile m'est revenu, comme s'il ne voulait aucune trace de moi chez lui.
J'ai également stupidement créé 2 adresses e-mails en son nom, je n'en ai rien fait, à part lui envoyer des mails pour lui exprimer mon dégoût pour ce que je prenais pour de la couardise de sa part à l'époque.
Lui a apporté 490 mails de moi à la gendarmerie, peut-être pas tous, seulement les pires, moi je n'ai plus rien, il y a le harcèlement téléphonique et l'usurpation d'identité. Je suis sous Prozac depuis 5 ans pour dépression, ce que j'ai fait avait un caractère obsessionnel, je suis consciente que c'est maladif. Depuis la plainte, j'ai tout arrêté.
Qu'est-ce que je risque à votre avis? Je suis très angoissée.

Merci de bien vouloir me répondre.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis