Stupéfiants URGENT !! rejugée le 15mai devant la cour d'appel

Publié le 03/05/2009 Vu 1657 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

03/05/2009 19:52

Bonjour

Ayant un casier vierge jusqu'alors, j'ai été condamnée le 16 nov 2008 à 18mois de surcis/obligation de soin/2ans de mise à l'épreuve pour détention, consommation et cession de stupéfiant.
La Procureur avait requit 10ans ferme
Il s'agissait de 60g d'héroine trouvé chez moi après perquisition, sur dénonciation.
Je suis une personne insérée (famille boulot appart) et il s'agissait d'achat groupé avec d'autres "toxicomanes insérés" que je connais.
A la suite de cela j'ai entreprit les soins, mais je ne supporte aucun produit de substitution (ça je le savais) et la seule façon pour moi d'arreter c'est de diminuer ma consomation jusqu'à zéro, comme je l'ai fait car j'ai déjà arrété pendant plusieurs années. Bref, 3 semaines après je me suis refait prendre avec 5g (et ils ont noté 9 car ils comptent av l'emballage, surement pour faire augmenter le pourcentage national des saisies, et c'est totalement injuste)
C'était à Noël (que j'ai passé en GAV) peut être était ce par clémence (ce n'était pas le même procureur que la 1ere fois), mais j'ai eu la chance de ne prendre que 10mois de surcis en + du 1er jugement.

Ces faits ont cloturé mon année 2008, depuis je me suis bien "reprise en main", j'ai pas eu d'autre choix que de refaire mon sevrage "à ma manière" qui m'a permi, en 1 mois de m'en sortir.
depuis mars j'ai repri de l'energie, tourné la page, et voilà que... le 29 mars la Procureur de mon 1er jugement de novembre fait appel !!! j'en ai pri connaissance par 1 papier délivré par les huissiers audienciers le 7 avril et depuis, je ne dors plus !!
Je ne pensais pas celà possible 4 mois après le jugement, quand on croit que tout est derrière soi...

Je voudrai avoir des témoignages à ce sujet, savoir si c'est mauvais signe ?
la Cour d'Appel est elle + sévère ?
et surtout être sure que leur possibilité d'appel n'est pas soumise à 1 délai qu'ils auraient par chance dépassé.

Je n'ai pas encore d'avocat, j'ai droit à l'aide juridictionnelle. J'avais pris les commis d'office pour mes jugements en comparution immédiate mais je n'arrive pas à retrouver le 1er avocat et le second n'était pas super, donc avis aux interréssés

J'espère avoir des réponses rapidemment car le temps presse et je suis très inquiète.
Une peine ferme foutrait ma vie en l'air... je perdrai mon appart, mon boulot... ayant 40ans, je ne peux pas me permettre de ne plus travailler, étant graphiste je serai vite remplacée par un "petit jeune" !
Merci de votre attention.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.