Plainte pour coups et blessures

Publié le 23/08/2019 Vu 544 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

22/08/2019 13:26

Bonjour,

Je me permets d'exposer le cas de mon conjoint, grande source d'inquiétude pour moi.

Il y a 2 ans de cela, il a eu une altercation dans une boîte de nuit. Evidemment on connait tous les histoires de bagarres qui s'y passent régulièrement... alcool, insultes, ça dégénère... Toujours est-il qu'il a fini par en coller une bonne à un homme qui l'avait provoqué. "Juste" un coup, qui a suffit à lui casser le nez et 2 dents.
(petite précision : ni photos ni vidéos de la part de la boîte de nuit)

Nous voilà donc 2 ans plus tard, les gendarmes débarquent pour convoquer mon conjoint. Résultat : l'homme en question a porté plainte pour coups et blessures avec ITT de 11 jours le lendemain de l'altercation. Il avait porté plainte contre X, et le temps de dégoter un nom... nom de mon coinjoint qui a d'ailleurs été donné par un de ses amis, convoqué lui aussi peu de temps. (très connu de la boîte et présent ce soir là). C'est beau l'amitié !
Mais il a quand même mentionné que les autres étaient alcoolisés et avaient cherché les problèmes.

Lors de l'entretien avec les gendarmes, mon conjoint a préféré jouer la carte du "ça date, je ne me souviens plus". Ni nier, ni avouer. En disant aussi qu'il allait être papa d'ici peu (eh oui, ça tombe pas vraiment bien cette histoire) et que les sorties boîte de nuit étaient loin derrière lui.

Ma question est donc la suivante : est-ce que le procureur peut statuer là-dessus en ayant seulement des témoignages ? sachant qu'il n'y a pas de preuves "officielles".. Et se peut-il qu'il soit indulgent vu le contexte (boîte de nuit, etc...) ?

D'avance merci pour votre retour.

22/08/2019 13:57

Bonjour


est-ce que le procureur peut statuer là-dessus en ayant seulement des témoignages ? sachant qu'il n'y a pas de preuves "officielles"..


Oui, les témoignages sont des éléments suffisants pour un juge, mais il peut aussi les juger insuffisants.


Et se peut-il qu'il soit indulgent vu le contexte (boîte de nuit, etc...) ?


La aussi, il peut..

22/08/2019 14:17

Merci pour votre retour.

Donc les témoignages suffisent... Pardon je vais certainement paraître de mauvaise foi, mais si mon conjoint revient sur sa déclaration, en disant qu'après un moment de réflexion il se souvient finalement de cette soirée, et qu'il fait témoigner des amis en sa faveur... Le Procureur ne pourra plus statuer sur le cas ?

22/08/2019 14:32

Question de crédibilité. Je ne vois rien à ajouter !

23/08/2019 13:25

Bonjour



Un chien errant à mordu gravement une femme dans la rue .La police munucipale a refusé de prendre la plainte avant que la personne soit emmenée à l'hopital .Est ce légal ? car la police municipale peut envoyé la plainte à la Gendarmerie la plus proche

Merci de la réponse .

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis