Expertise psychiatrique

Publié le 25/08/2019 Vu 354 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

25/08/2019 12:16

Bonjour



Pour ma part en 2012, j ai dépose plainte contre l auteur de mon viol (militaire en congés au moment des faits et ex petit ami un an et demi plus tôt). Lorsque j ai voulu porter plainte j avais des moqueries des policières et pas que pour cette plainte là. Au moment des faits j ai subi un grave abus médical suite a un harcèlement au travail..j ai pas pu faire le deuil de mon père. On m a drogue beaucoup. On m a fait une expertise psy suite a ma plainte tardive car en 2003 année des faits, un policier m avait desinfotmé et avait refusé de prendre ma plainte. Mon violeur m a harcelé les 9 ans qui s en sont suivies. J ai porte plainte a cause de ça. L experte a marqué des choses fausses et complètement inversés a ce qu elle m avait dit par oral. Elle m a inventé une maladie proche de la psychose alors que je le suis pas et je suis normal. J ai toujours dit la vérité. Depuis j ai eu d autres abus de police et chaque fois que je veux le faire valoir on m harcelé psychologiquement notamment en me disant de consulter. Mon médecin traitant a été témoin d un acharnement social notamment par montage de dossier a charge contre moi avec mensonges et il m a propose que si ça persistait il porterait plainte. Il y a eu des faux témoignages dans cette affaire, des probables conflits d intérêt qui m ont été denonce, et je viens de découvrir que les délais de prescription ne partent qu a compter de la plainte et non des faits comme moi ils m ont fait : classement sans suite sans avoir expertise mon violeur...ni m avoir informé de ce que les témoins avaient dit pour que je puisse réagir aux faux témoignages en demandant confrontation.rien n a été fait pour faire dire la vérité a mon violeur. Et je me fais importuner niveau police qd je suis victime de choses graves..avec des enquêtes a charge contre moi..des intimidations des refus d intervention..j ai eu beau saisir les inspection de police gendarmerie..ça n a pas suivi derrière alors qu on me donnait raison par téléphone. J ai eu une tentative d internement anormale par des gendarmes qui m ont brutalisé et harcelé depuis une plainte dans une autre affaire dont un d eux a détourné le sens et refuse de prendre les objets de la plainte. Ils ont échoué le médecin a reconnu que je suis normale et m a conseillé de porter plainte. Ça a duré jusqu' a fin d année dernière. Jusqu' a classement sans suite sans enquête sur ce qu ils m'ont fait subir. Pour mon viol...pouvez vous me donner toute procédure que je pourrai entreprendre sachant que je trouve pas d avocat (je suis précaire et on me donne plus de travail surtout depuis 2012). Chaque fois que je réclames mes données personnelles j obtiens rien on me répond pas où on m insulté et me dit de consulter avec insistance sur la durée (récemment un médiateur de rue vers qui m a renvoyé une médiatrice municipale). Je vois un psychologue déjà. Suite a un suivi Savim. Je suis normale.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.