faux temoignages dans une affaire d'agression

Publié le 28/03/2010 Vu 2071 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

17/02/2010 21:38

Bonsoir,

Ayant travaillée chez des particuliers durent presque 1 an, mais ne pouvant plus y rester etant donné qu'ils ne voulaient pas me declarer et les conditions de travaille s'avoisant plus a de l'esclavage je suis partie du jour au lendemain en leurs disant evidemment...

Le monsieur chez qui j'ai "travaillé" est le frere d'une de mes voisisne et apprenant que j'etais partie de chez son frere elle me menait une vie au quotidien impossible (injures constantes, la porte de mon appart forcée, de tas de cocheneries mises dans ma boite aux lettres et j'en passe..)

Jusqu'au jour où j'ai deposé plainte pour injures et menaces de mort, cette plainte a été classée sans suite et cette dernière a été tenue au courant de cette procedure, et là ce fut de pire en pire chaque...

Et en juillet 2009 donc 5 mois après etre partie de chez son frère elle et sa mère m'ont agressée physiquement(etranglée, tirage de cheveux, plaquage de mon dos contre le mur et la rampe de l'escalier de mon immeuble, insultes ces dernieres auxquelles j'ai repondus, en l'insultant, rien de plus)

Je susi allez donc deposé plainte avec un certificat medical, et après etre convoquée par la gendarmerie elles ont a leur tour deposé plainte pour sois disant injures a caractères racistes et pour avoir frappée une personne vulnerable (la mère de cette femme, 75 ans et diabetique), en disant que je lui est dechirée les vetements et tout le bla bla sauf qu'il n'en ai pas car etant empoignée par les epaules contre le mur fortement je ne pouvais me mouvoir, et elles ont demandé a des gens qui n'etait pas là au moment de l'altercation d'etablir de faux temoignages

voilà j'espère vous avoir été claire dans mes expliquations..Je suis désespérée car la fille de la dame continue a me pourir la vie et je n'ai quecun recours quand je vais a la gendarmerie ils me disent pas de main courante et comme l'histoire est en cours plus de depot de plainte..

Merci pour vos reponses

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit pénal

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit pénal

1434 avis

249 € Consulter