fracture multiple tibia

Publié le 03/02/2009 Vu 2048 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

18/12/2008 00:07

bj j étais commerçant ambulant , j ai été victime d une violence volontaire en 2006 avec itt plus de 3 mois 30j hospitalisation la premiére fois, broche de 36 cm que j ai été obliger de garder18 mois à la place de 34cm , 2 cm de plus dans le genou (bravo)en plus, staphilo, exema de herbra , (3opérations)pas dans le méme hosto... en 2ans ,une 4éme à venir réduk ext... . mon affaire a été classé deux fois par le procureur parce que j étais saoul à la sortie d un bar, ou je me suis fait exploser la jambe avec un objet contendant...,rapport expert. lauteur identifié le soir méme, ensuite j ai saisi le doyen des juges d instruction et j ai été entendu derniéremement fin 2008 . ma question est difficile à poser mais je me demande comment et surtout quand tout cela va s arreter . personne ne ma jamais informer, ni assurance gmf ni avocat,de la suite qui pourrait y avoir si......car depuis 7 mois j ai une pension de la RSI 258euros par mois est c est tout.si une personne pourrait me donner certaines démarches à suivre ou m informer un grand merci,et bonne féte de fin d année.toute cette histoire est vrai merci. yr

18/12/2008 10:03

bonjour, avez vous prie contact avec la Commission d'indemnisation des victimes d'infraction auprès du Tribunal qui suit votre dossier pour réparation, il vous faut un avocat, cela dans votre intérêt, surtout que vous pourrez demander l'aide juridictionnelle, courage à vous, cordialement
__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

18/12/2008 13:02

merci pour votre réponse j ai effectivement versé 1000euros de consignation à mes frais pour étre entendu par le juge .mais j ai déssaisi un premier avocat,car il était beaucoup trop lent et aucune explications,car depuis le dépard 1er rdv je soupçone l agresseur d étre protéger . j ai pris contact avec un autre de renomé mais 5 semaines pour un rdv cela ma amené directement devant le juge ou j ai été entendu 2h 30 bref ,j étais saoul il y a que cela,je suis obliger de passer devant un medecin légiste à mes frais.alors q uil y a eu deja un rapport d expert en 2007. alors que les gend ne se sont pas deplacé ce soir la, et que le rapport des pompiers (agression) ni étre venu à l hosto, c est moi qui a porté plainte 37 jours plus tard en disant que j étais saoul.pouvez vous me dire si c est normal que mon agrésseur lui a été entendu 18 mois plus tard .et que tout le monde sans fou depuis le dépard.mon 1er avocat me disait que la civi ce n est pas la peine pour l instant et l aide au victime du tribunal me disait q uil faut passer devant le juge. merci yr

18/12/2008 13:08

écrivez directement au Procureur de la République auprès du Tribunal qui suit votre affaire, courrier recommandé avec accusé de réception, bon après-midi à vous
__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

02/02/2009 04:39

si une personne pourrait me donner certaines démarches à suivre ou m informer un grand merci
Voir les indications de jeetendra, question désormais marquée comme résolue.
Bon courage pour la suite.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit pénal

2651 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit pénal

1426 avis

249 € Consulter