Harcèlement, dépôts de plainte et faux témoignage

Publié le 16/11/2021 Vu 236 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

16/11/2021 14:01

Bonjour,


Un long message d'introduction qui suit où je tente d'être le plus clair possible concernant des difficultés rencontrées aux conséquences préjudiciables dont je ne sais quelles démarches entreprendre, je m'en remets donc à ce forum en espérant recevoir vos conseils éclairés.

Merci de votre aide.


Suite à des conflits de voisinage rencontrés il y a plus de 2 ans avec deux familles qui ont décidées de se liguer contre moi, m'en ont depuis fait voir de toutes les couleurs...

2 dépôts de plainte mensongers pouvant être pénalement sanctionnés d'une de ces deux familles, dont un premier classé sans suite et un deuxième il y a quelques semaines, corroboré cette fois-ci par faux témoignage de la deuxième famille.

Suite à cette deuxième audition à la Police, j'envoyais une lettre recommandée avec accusé de réception à cette personne, aussi en lui citant l'article 434-13 du Code pénal et en lui demandant de bien vouloir rétracter son faux témoignage ou au cas inverse, je déposerai plainte pour faux témoignage.

Article 434-13 - Code pénal

Je n'ai à ce jour aucun retour de cette personne, ni même de la Police et de la finalité de ce nouveau dossier actuellement en cours.



Pour l'historique, ce voisin propriétaire (je suis locataire) ayant apporté un faux témoignage, dont la maison est mitoyenne à la mienne, installa il y a plus de deux ans dans son jardin juxtaposé au mien, une structure à eau qui n'a rien d'une petite fontaine d'intérieure émettant un léger son apaisant de ruissellement d'eau. En l'occurrence celle-ci d'une superficie d'environ 4m2 composée d'un bassin + pompe + circuit d'eau fermé, le tout agrémenté d'une très belle et très très très agréable (mais pas pour moi !) chute d'eau de type cascade produisant un bruit continuel ( de 8h à 20h, 7jrs/ 7jrs, 365jrs/365jr), rapidement devenue insupportable.
Après l'installation de celle-ci il y a plus de deux ans, je lui demandais à de nombreuses reprises de bien vouloir faire le nécessaire pour que ce bruit cesse mais s'y est opposé avec de derniers échanges verbaux houleux...


Aussi propriétaire d'un chien qui aboie tous les jours à de très nombreuses reprises (ce n'est pas exagéré) de jour comme de nuit (beaucoup moins à cette période où je suppose le chien à l'intérieur).
Bien que je conçoive qu'on ne peut interdire un chien d'aboyer, c'est toutefois trop gênant avec en plus réveils nocturnes. J'ai du acheter des bouchons d'oreille et m'y adapter.

Une procédure de médiation avait été ouverte à ma demande.
Ce propriétaire après un premier entretien individuel, refusait la poursuivre.
Je recevais en retour une attestation du service concerné de la ville.




Un jour de discussion échangée à notre mur mitoyen concernant le bruit de sa fontaine devenu insupportable.. Je m'apercevais qu'il avait installé une caméra qui visait son jardin mais aussi le mien !
Vivement interpellé, je lui demandais de l'enlever mais il m'envoyait "gentiment" balader. Lui disant aller à la police pour le signaler, il finissait par faire le nécessaire en l'orientant différemment.

Sms envoyé suite à orientation différente en lui demandant de bien vouloir ne plus porter atteinte à ma vie privée, resté sans réponse de lui
+ Photos prises de sa caméra où l'on aperçoit la partie haute d'une porte + haut d'un rideau extérieur + partie du mur où elle est fixée. Rien d'autre n'est visible.


Constat récent de sa caméra à nouveau orientée vers mon jardin ! (de nouvelles photos prises)



Puis-je me servir de ces photos comme élément de preuve ou bien cela peut-il m'être reproché ?


Devrai-je le faire constater par huissier de justice ? Uniquement par huissier ? Police ?





Je ne sais plus quoi faire pour me protéger de ces gens nuisibles aux agissements sans limites et surtout pour qu'ils veuillent bien cesser !
Perdu et dans un état psychologique dégradé = arrêt de travail depuis plusieurs semaines.
A bout de nerfs et d'épuisement, je traverse des moments difficiles où je n'en peux clairement plus de toutes ces situations ! Aussi de ces gens dont j'ai depuis, beaucoup de mal à simplement entendre le son de leur voix que je ne supporte plus non plus, c'est vous dire !


VOTRE AIDE ET CONSEILS S'IL VOUS PLAÎT
MERCI

S.R.

Superviseur

16/11/2021 14:36

Bonjour
Avez vous pris contact avec l'Anil ou votre Adil ?
__________________________
-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
Les conciliateurs...
https://www.service-public.fr/

16/11/2021 15:35

Bonjour Marck_ESP,

Merci de votre message.

S'il vous plaît, pourquoi contacter l'ADIL ou l'ANIL ?

Il s'agit sur ces points (faux témoignage + caméra + fontaine extérieure et autres...) non pas d'un conflit avec le proprétaire de la maison que je loue mais avec le proprétaire d'une maison juxtaposée à celle-ci et donc pas à la même adresse.



Concernant caméra, j'ai tenté appeler la CNIL, impossible d'entrer en contact téléphonique avec ce service.



Merci. Bonne fin de journée

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis