A propos des petits dépassements de vitesse

Publié le Vu 4298 fois 7 Par Djidji de Clochemerle
17/08/2014 18:00

Comme la majorité des automobilistes qui apprécient pouvoir rouler avec davantage de sécurité et encouragent la chasse aux chauffards - donc les radars - je suis victime d'un PV de temps à autre, surtout sur parcours autoroutiers où il est quasiment impossible d'échapper au "dépassement retenu de 1km/h" sur une distance de 1000 km. Ce qui est toujours mon cas.
Il y a donc certainement un problème de nature para-fiscale à l'origine de cette sévérité relative : 45 € (un peu dur pour si peu) + 1 Point (là ça coince).
Pourtant... Comme tout le monde, je vois des bolides qui apparemment ne sont jamais inquiétés, et en particulier les motards, infiniment plus dangereux pour eux-mêmes et les autres que la plupart des voitures de tourisme.
Et je ne parle même pas des motards dans Paris ou les grands villes qui circulent et polluent à fond la caisse sous l'oeil impavide des flics. Tout le monde le voit et le sait.
Y a t-il une ségrégation anti-automobilistes ? Pour quelles raisons ?

17/08/2014 18:52

Bonjour, c'est marrant parce que tu vois les motards disent exactement comme toi !! des automobilistes !!
"des bolides qui apparemment ne sont jamais inquiétés, et en particulier les motards, infiniment plus dangereux pour eux-mêmes et les autres que la plupart des voitures de tourisme." donc d'une simple sensation tu en tires une vérité ? chapeau ! et une moto plus dangereuse qu'une voiture ? t'as pas du en faire beaucoup de la moto ! un 2roues est dangereux pour lui même ! surtout pour lui même !

17/08/2014 20:14

J'ai été motard jusqu'à ce que pas mal de copains se cassent la figure pour excès de vitesse et sentiment d'invulnérabilité. Voilà pour la "sensation". Pour les jeunes, la moto remplace la voiture de sport de ma génération : on bourre à fond et on s'en fout. C'est bizarre de me dire que je n'ai jamais fait de moto. Si justement ! Par contre vous n'avez guère conduit de voitures car sinon vous sauriez qu'il y a des angles morts... et qu'on ne voit pas les dingues arriver. Tiens, je suis aussi cycliste et comme ça déplait aux motards, j'ai même été l'heureux bénéficiaire d'un coup de pied au passage. comme ça, pour rien. Vous voyez, Grenouille, il y a des cons partout.
Au demeurant, je viens de me faire chopper pour 1 km/h "retenu" et moi je vois des gros cubes avec une toute petite plaque d'immatriculation à plus de 150km/h !
Tant mieux pour les gros cubes - je ne suis pas jaloux, j'ai été con aussi - mais moi je me demande pourquoi on m'emmerde, ce qui était ma vraie question.

18/08/2014 10:44

"moi je me demande pourquoi on m'emmerde..."
Parce que vous avez dépassé la limite ! pas de parano là-dedans ou de persécution ! Je me suis fait moi aussi prendre pour ce petit km de trop ! C’est le jeu ma pov’ Lucette ! A un moment donné on est hors limites ! Sinon c’est pas la peine de fixer des règles si c’est pour ne pas être punit ! Et je persiste, votre réaction d’injustice provient que de sensations que les autres ne se font pas prendre ! Ils se font avoir comme vous, comme moi ! Et pas pour un simple km de trop ! La police ne va pas arrêter d’attraper les voleurs sous prétexte qu’ils ne tuent personne ! Si ?
Bonne route à vous

18/08/2014 12:32

Ben, vous êtes donc un motard réglo. Bien sûr il y en a beaucoup et heureusement. 1 km de trop (en réalité 6 ou 7 : soit la vitesse d'un homme qui marche vite ou court lentement) et la gravité de la sanction, donc le problème crypto-fiscal sous-entendu. Impossible de gérer 6 ou 7 km/h de trop sur 2000 Km (aller-retour) sauf à ne plus regarder la route mais uniquement le compteur. Et encore... Le GPS indique généralement moins.
Quant aux motards en ville... Oui, je persiste et je signe : il y a une indulgence probable et même certaine. La question était : pourquoi emmerde t-on plus les automobilistes ? Votre réponse montre que les motards aussi sont soumis aux mêmes lois. Bon, je prends note...

18/08/2014 14:32

mais évidemment que nous sommes soumis aux mêmes lois ! et heureusement! Vous savez quoi ? Contrairement à beaucoup de 2routistes, je suis pour le CT des 2 roues ! Hé oui ! Soit on dit tout ce qui roule sur la voie publique doit être controlé; soit rien ni personne ! Donc je ne vois pas pourquoi nous autres motards ne le serions pas !?

18/08/2014 19:10

Eh bien nous sommes d'accord sur ce point. Je rappelle que ma question ne visait pas les motards (tant mieux pour eux si les contrôles n'arrivent pas à les identifier) mais la discrimination. Oui beaucoup de motards foncent à mort avec, semble t-il, un sentiment d'impunité et vous le savez très bien. Bon, parfait. Moi je suis pour les radars (eh oui) mais contre les sanctions excessives pour de toutes petites infractions très ponctuelles. Un exemple : avez-vous conduit aux USA ? La limitation de vitesse est draconienne, même sur autoroute. Mais pour décréter un excès de vitesse avéré, il faut deux contrôles radars successifs sur un segment donné ou un contrôle par une voiture de flics. Là est le problème.

18/08/2014 19:10

Eh bien nous sommes d'accord sur ce point. Je rappelle que ma question ne visait pas les motards (tant mieux pour eux si les contrôles n'arrivent pas à les identifier) mais la discrimination. Oui beaucoup de motards foncent à mort avec, semble t-il, un sentiment d'impunité et vous le savez très bien. Bon, parfait. Moi je suis pour les radars (eh oui) mais contre les sanctions excessives pour de toutes petites infractions très ponctuelles. Un exemple : avez-vous conduit aux USA ? La limitation de vitesse est draconienne, même sur autoroute. Mais pour décréter un excès de vitesse avéré, il faut deux contrôles radars successifs sur un segment donné ou un contrôle par une voiture de flics. Là est le problème.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GRIVEAU

Droit routier

11 avis

Me. cohen

Droit routier

0 avis

Me. Sarrailhé

Droit routier

0 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.