suspension de permis permis probatoire

Publié le Vu 152 fois 2 Par sawo67
04/11/2019 14:17

Bonjour,

Mon fils est en permis probatoire depuis mai 2019, il s'est fait arrêté sur une route départementale, à 132 km/h au lieu de 80 km/h. Les gendarmes n'ont pas lui faire de test de dépistage pour l'alcool car il n'vait pas d'étylotest dans leur voiture ? Est-ce normal ?

Il a reçu l'arrêté du préfet avec une suspension de 4 mois, il doit passer une visite médicale.

Risque t-il de perdre son permis de conduire ? Les gendarmes lui ont dit que non ? Que faut-il faire, y a t-il un recours possible ? Il travaille en intérimaire et à des horaires décalés une semaine de 5h à 13h et une autre de 13 h à 21 h ?

Merci pour votre réponse.

Cordialement,

05/11/2019 17:58

Bonjour,

j'ai trouvé ça sur le net


Dépassement de la vitesse supérieur à 50km/h

L’excès de vitesse supérieur à 50 km/h pour un jeune conducteur est sanctionné par une contravention de 5ème classe. Attention en cas de récidive, l’excès de vitesse constituera un délit. Pour ce grand excès de vitesse, le contrevenant sera sanctionné par une amende pouvant allant jusqu’à 1500 € et par le retrait de six points sur le permis de conduire. De plus, il risque une suspension du permis de conduire (3 ans maximum), la rétention immédiate du permis et l’immobilisation du véhicule. Il sera également contraint de faire un stage obligatoire de sensibilisation à la sécurité routière.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CONSOLIN

Droit routier

0 avis

Me. Tessier

Droit routier

0 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.