resilier un contrat en ehpad

Publié le 28/02/2019 Vu 1551 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

28/02/2019 13:30

Bonjour,



J'ai placé ma mère atteinte d'Alzeimer en maison de retraite avec l'avi de son médecin généraliste et de l'assistante sociale (MAYA service MDPH) car elle a tendance a ce sauvé de son domicile et son mari atteint de parkinson fatiguait... On savait que s'était absolument pas son souhait même avec toute la raison cela ffait 40 ans que je l'entend dire qu'elle refuse d'aller en maison de retraite pour sa fin de vie car c'est des mouroir... On a accepté la place en ce disant que c'était mieux que si elle mourait de froid perdue dans les bois... Et l'epad nous a dit qu'on pourra la voir même si c'était sécurisé. un beau discours...

Cela fait 10 jours qu'elle y ait impossible de la voir, on lui parle au téléphone 5 minute maixum et elle nous supplie de venir la chercher car c'est pas son souhait. ( son stade alzeimer est avancé mais pas au point de ne plus nous reconnaitre ni de ne pas se rendre compte où elle est ou de ne pas faire une discution cohérente quand elle est calme. Certain moment elle peut fugué pour vouloir retourné à sa ville d'origine et en veut à son mari qui la sollicite beaucoup donc elle peut devenir incohérente effectivement) La maison de retraite repousse ma visite en me disant que tant que le médecin coordinateur n'est pas passé je ne pourrait pas la voir et celle de mon père.. Là- bas il n'y a aucune photos de nous et si on les ecoute on devra attendre qu'elle se calme pour nous revoir c'est à dire jamais...car c'est contre sa descision.

On m'a donné un annexe au contrat à lui faire signe (décret n] 2016-1743 du 15 décembre 2016 à signé et à lui faire signé sachant que la liberté d'aller et venir n'est absolument pas respecter.

Ma femme a signé un état des lieux qu'elle n'a pas fait sous la pression de la secretaire et dans le contrat j'ai signé j'aurais dû avoir un entretien individuel avec la responsable de la maison de retraite que je n'ai jamais vu... j'ai seulement vu la cadre de santé.

Je vient d'envoyer un recommendé à la maison de retraite pour romptre le contre avant les quinze jours mais quand est-ce que je pourrrais rééllement la revoir, et aller la chercher. Est-ce que la MAIA peut compromettre le contrat et la mettre sous tutelle obligatoire d'un étranger et la maintenir forcer dans l'epadh malgrés nos rétissance.

Elle n'a que 20000€ d'économie et un revenu de 800€ je suis fils unique le logement qu'il occupe vaut 50000€ maxi la pathologie de mon père va necessité aussi des soins lourd et franchement il reste au moins 5 ans à vivre à ma mère et si elle ne fugait pas son maintien à domicile ne poserait pas de problème cart elle s'habille se lave et mange encore seule... Pour la maia aucun souci il y a l'aide social et même dépenser 90€/mois pour un tuteur ne pose aucun problème... Même si à la fin il n'y a plus d'argent pour les hinumer et que je dois m'endetter car je suis au smic avec deux enfant et une femme qui ne travaille pas avec aucun revenu.



Cordialement

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la santé

1434 avis

249 € Consulter
Me. BERNON

Droit de la santé

113 avis