Accident de ski, pas de responsabilité civile

Publié le 16/07/2017 Vu 911 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

11/07/2017 21:45

Bonjour,

Ma compagne a eu un accident de ski l'hiver dernier. Elle et l'autre skieur se sont percutés et ce dernier a brièvement perdu connaissance, a du être rapatrié et soigné plusieurs semaines après l'accident.

Le problème est que ma compagne n'avait pas d'assurance responsabilité civile à l'époque (car à peine revenue d'un tour du monde). L'assurance de l'accidenté a fait appel au fond de garantie des dépôts qui a dans un premier temps réclamé 700 euros à ma compagne, 700 euros qu'elle a payé.

La semaine dernière, elle a reçu un nouveau courrier du fond de garantie réclamant 2500 euros supplémentaires. Au téléphone, un agent du fond de garantie lui a indiqué que le paiement clôturerait le dossier. Mais quand ma compagne lui a demandé ce qu'il se passerait si, dans quelques mois ou quelques années, l'accidenté ressentait des douleurs ou autre, il a indiqué que ma compagne pourrait encore avoir à payer des frais supplémentaires.

Nous nous posons plusieurs questions.

1) Ma compagne ne comprend pas pourquoi elle doit endosser toute la responsabilité de l'accident. Rien ne prouve qu'elle était en tort, aucun constat n'a été fait. Elle avait quand même des remords et s'est enquis de la santé de l'autre skieur par SMS. Elle a aussi indiqué par mail à l'assurance de l'autre skieur que son ski s'était pris dans la neige, ce qui lui avait fait un peu perdre le contrôle. Autre point non négligeable, l'autre skieur en question ne portait pas de casque. Compte tenu de ces éléments, pensez-vous que son cas serait défendable devant un tribunal pour qu'elle puisse éviter le paiement de ces indemnités ?

2) Concrètement, si ma compagne accepte de payer ces frais, jusqu'à quand l'assurance de l'autre skieur peut-elle lui réclamer de l'argent ? Dans l'hypothèse où des séquelles surviendraient dans le futur, comment peuvent-ils prouver qu'elles sont liées à l'accident ?

3) Point un peu plus subsidiaire. Les procédés du fond de garantie me semblent un peu malhonnêtes. D'une, le délai (très court, 8 jours) annoncé pour le paiement ne tient pas compte de la date de réception mais est visiblement calculé à partir de la date d'émission (nous avons reçu le 7 un courrier envoyé le 1). De deux, au téléphone le conseiller proposait une "ristourne" (modique) sur le montant total. Quand nous avons voulu savoir un peu plus de détails sur les sommes à rembourser, il nous a indiqué qu'il ne pouvait pas nous en dire plus, qu'il fallait adresser un courrier postal...
Est-ce que tout ça est bien légal ? Pourquoi est-ce que le fond de garantie chercherait à faire une "ristourne" ? Savez-vous s'il est possible d'allonger le délai de paiement ?

Merci d'avance pour vos futures réponses

11/07/2017 21:57

Bonjour,
Il est sans doute possible de s'arranger sur un échéancier, en argumentant sur la bonne volonté de régler, mais avec de faible possibilités de paiement.

16/07/2017 11:32

Bonjour,
Il ne fallait surtout pas payer dès le début et demander une expertise .
C'est un peu fort les gens se baladent n'importe comment sur les pistes de ski et après ils s'étonnent qu'il y a accident .En plus ,il n'y avait pas de casque !!
Il faut voir un avocat et ne pas en rester là.
De toutes façons sans jugement le fond de garantie ne peut rien faire.
Amicalement vôtre
suji KENZO

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. LEBLOND

Droit de la santé

5 avis

Me. BESSY

Droit de la santé

0 avis