Refus d'indemnisation de L Ircem

Publié le 14/01/2023 Vu 555 fois 10 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

11/01/2023 15:35

Bonjour, je suis employé en Cesu en alternance avec du chomage, et aussi en maladie depuis juillet.
Au bout de deux dossiers et maintes et maintes relances, l'Ircem a refusé ma demande de complément d'indemnisation, sous prétexte que mes indemnités journalières pole emploi sont inferieures à celles de la sécurité sociale. Sont ils dans leur droit? Merci par avance de votre attention, bien à vous

11/01/2023 16:35

Bonjour,

Je ne comprends pas comment vous pouvez être indemnisé par Pôle Emploi et en même temps en arrêt-maladie...
__________________________
Cordialement.
P.M.

11/01/2023 20:13

Non pardon le aussi ne voulait pas dire en même temps, je suis actuellement en arrêt et avant celà je cumulais emplois Cesu et/ou chômage.

11/01/2023 20:38

Alors, je ne vois pas ce que vient faire l'indemnisation chômage pour la complémentaire maladie mais il faudrait connaître le dossier et la réponse rextuellement...
__________________________
Cordialement.
P.M.

11/01/2023 20:53

Moi non plus je vous avoue.

Concrètement, jusqu'à Décembre 21 j'ai travaillé en Cesu, dont quelques mois auparavant avec des compléments pôle emploi; de début à mi Janvier, chômage indemnisé (au montant plus élevé que mes indemnités journalières actuelles de la sécu, en effet); mi Janvier j'ai été opéré, deux mois de maladie avec un supplément de l'ircem, suite à quoi j'ai moins travaillé, donc cumul emploi chômage jusqu'en juillet, entre temps mes indemnités journalières pôle emploi ont été recalculées à la baisse, soit moins que mes indemnités journalières actuelles de la sécurité sociale; fin juillet je me blesse, arrêt de travail jusqu'à aujourd'hui. Désolé rien n'est jamais simple avec moi.

Et textuellement je ne fais que reprendre leurs mots... Je vous laisse imaginer mon dépit après cinq mois de bataille et 700 euros mensuels d'indemnités maladie...

11/01/2023 20:57

Il faudrait donc demander des explications détaillées....
__________________________
Cordialement.
P.M.

11/01/2023 21:04

Merci beaucoup de votre attention,

Par téléphone ils n'en donnent pas plus, et quand on s'étonne du verdict, on vous répond que c'est comme ça, et que c'est normal. Je vais rappeler demain en suivant vos conseils, je reviendrai vers vous. Très bonne soirée, cordialement.

12/01/2023 11:31

Bonjour,

La décision fait référence à l'article L.911-8 du code de la sécurité sociale.

Il me semble qu'ils sont effectivement dans leur droit...

Jamais un arrêt de travail en 15 ans de Cesu, pour au bas mot 20000 euros de cotisations, et ma santé que j'y ai laissé. Et la précarité.... Il ne faut pas avoir de regrets, mais là, je n'en éprouve que trop.

Merci encore de votre attention,

Bien à vous.

12/01/2023 13:48

Bonjour,

Ce n'est pas comme cela que vous aviez préenté les choses mais effectivement : "Le maintien des garanties ne peut conduire l'ancien salarié à percevoir des indemnités d'un montant supérieur à celui des allocations chômage qu'il aurait perçues au titre de la même période", c'est pareil pour le complément de salaire...
__________________________
Cordialement.
P.M.

14/01/2023 00:08

Chère Madame, cher Monsieur,

Il me semble vous avoir exprimé toute ma gratitude pour votre attention.

Vous n'êtes pas au fait, mais en quelques chiffres, (800-650)/30=5. Mettez un euro derrière, c'est mon budget journalier quotidien, essence comprise.

Je n'ai pas la prétention d'être aussi instruit que vous, ni d'avoir votre éloquence, mais j'ai beau relire mon explication détaillée, malgrés la complexité de la chose, il me semble qu'elle ne laisse pas de doute quand à la chronologie des évênements, et que les montants des différentes indemnités sont clairement et distinctement différenciés.

Tout aussi clair que vos mots, pour vous citer un peu plus haut: "Alors, je ne vois pas ce que vient faire l'indemnisation chômage pour la complémentaire maladie mais il faudrait connaître le dossier et la réponse rextuellement..."

Alors, avec tout le respect que je vous doit, un petit message compatif aurait été bien plus apprécié qu'un reproche suivi d'un extrait de l'article que je venais de mentionner, et bien évidemment de lire, avec tout les ressentiments qui allaient avec.

Merci encore de votre conseil.

Bien à vous.

14/01/2023 07:54

Bonjour,

Je suis désolé si je vous ai froissé, mais je n'avais pas compriis cela par votre cette explication : "sous prétexte que mes indemnités journalières pole emploi sont inferieures à celles de la sécurité sociale" alors que c'est parce que c'est parce que le montant du complément à l'indemnisation de la Sécurité Sociale aurait atteint votre indemnisation chômage que vous auriez pu percevoir...

J'ai simplement essayé de vous expliquer la règle peut-être maladroitement...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. LEBLOND

Droit de la santé

5 avis

Me. BESSY

Droit de la santé

0 avis