Visite médicale du salarié

Publié le 28/07/2020 Vu 276 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

27/07/2020 21:36

Bonjour,

Je suis aide soignante dans une clinique privée depuis plusieurs années. Je travaille uniquement de nuit. Cela fait presque 2 ans que je n'ai pas eu de visite médicale et j'en passe une tous les 2 ans habituellement. Est ce normal ? Sauf erreur de ma part, je pensais que les travailleurs de nuit devaient passer 2 visites médicales par an soit une tous les 6 mois. Si cela est illégal, quelles sont les démarches que je doit effectuer et auprès de qui ?

Je vous remercie pour votre réponse. Dernière modification : 28/07/2020 - par Tisuisse Superviseur

27/07/2020 21:47

Bonjour,

Cesujet devrait être transféré en Droit du Travail...

C'est le Médecin du Travail qui décide de la périodicité des visites pour les travailleurs de nuit qui ne peut être supérieure à 3 ans suivant l'art. R4624-17 du Code du Travail :


Tout travailleur dont l'état de santé, l'âge, les conditions de travail ou les risques professionnels auxquels il est exposé le nécessitent, notamment les travailleurs handicapés, les travailleurs qui déclarent être titulaires d'une pension d'invalidité et les travailleurs de nuit mentionnés à l'article L. 3122-5, bénéficie, à l'issue de la visite d'information et de prévention, de modalités de suivi adaptées déterminées dans le cadre du protocole écrit prévu au troisième alinéa de l'article L. 4624-1, selon une périodicité qui n'excède pas une durée de trois ans.


Mais vous pouvez demander de passer une visite à tout moment...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. LEBLOND

Droit de la santé

2 avis

Me. BESSY

Droit de la santé

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.