comment prouver que je travail sans bulletin de salaire ni contra

Publié le 04/12/2010 Vu 2271 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

04/12/2010 17:36

bonjour,

Mon mari a accepté au mois de juillet un nouveau job, directeur opérationnel d une société de plasturgie en tunisie. Il a donc démissionné de son CDI, et a comencer ses nouvelles fonctions le 13 septembre 2010. Du 13 septebre 2010 au 10 octobre il a travaillé en france, puis est parti travailler en tunisie jusqu au 6novembre ou il est rentré travailler en france jusqu au 22 novembre, puis reparti jusqu au 29 novembre en tunisie. Je sais c est compliqué. Je vous expose mon soucis, il a travailler plus de deux mois, sans contrat de travail, sans bulletin de salaire. De plus aujourd hui n ayant pas de contrat, il est rentré en france. j ai l impression que nous avons tout perdu, car il est travailleur clandestin en tunisie et en france, pas de chomage car démission de son ancien travail. De plus aujourd hui son « employeur » refuse de lui verser le mois de novembre alors qu il a travailler et que c est un du ! comment prouver qu il a bosser en france, afin de l attaquer au prud homme et avertir l urssaf pour travail dissimuler….
Nous ne voulons pas forcément entrer en guerre avec car j attends un bébé et avons dc d autres préoccupation, nous voulons juste avoir des atouts pour faire le poid face a lui.

Merci de me repondre

04/12/2010 17:53

Bonjour,
Il faudrait que le salarié tecueille tous les moyens de preuves par constatation d'huissier, témoignages, documents, description de lieux que seul un salarié peut connaitre...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.