Harcèlement dansla fonction publique

Publié le 10/02/2010 Vu 4571 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

09/02/2010 08:15

Bonjour,

Ma mère est agent territorial depuis 1.5 an et fonctionnaire depuis 6 mois. A titre d'information elle est antillaise, reconnue travailleur handicapé par la COTOREP(importants problèmes de dos, arthritre, lombalgies, sciatique, inflammation...) et est logée en appartement de fonction sur son lieu de travail.

Lors de sa première année de stage tout se passait bien au sein de son travail. Elle a obtenu de très bonnes appréciations.

A la suite d'un malentendu avec une collègue, cette dernière a raconté des mensonges au sujet de ma mère.

Depuis le mois de Septembre, la principale du collège et les collègues de ma mère ne cesse de la harceler.

La principale a réunit des témoignages (faux bien sûr) sur les agissements qu'elle pourrait faire afin qu'elle soit expulsée de son appartement de fonctions: dérapages contrôlés en pleine nuit sur le parking, fêtes intempestives à toute heure de la nuit... Sachant que ma mère reçoit rarement de la compagnie et tente de faire le minimum de bruit et que la voiture était en panne au moment ou les dits fait ont eu lieu.

Elle a été convoquée par la principale avec une personne du conseil général ou tous les faits lui ont été exposé et pendant cette entretien elle n'avait aucun droit de réponse et ne savait même pas pour quoi elle était convoqué.

Ma mère s'est rendu deux fois (Décembre et Février) chez le médecin du travail- conseil du conseil général par deux fois il a envoyé une lettre en recommandé à la principale, la gestionnaire et au conseil général. La principale lui ajoute des tâches encore plus lourdes et souvent destinées aux hommes manutentionnaires.
Elle a d'ailleurs clairement stipulé à ma mère qu'elle seule décidée dans son établissement. Ma mère souffre donc de plus en plus et ses rééducations perpétuelles sont infructueuses.

Ses collègues ne lui adressent pas la parole, se moquent d'elle, lui crient dessus à tout va, allant même parfois à friser les insultes. Ils prennent des pauses injustifiées ou finissent de travailler plus tôt pendant qu'elle continue les tâches de travail quitte à finir.

Je rappelle qu'elle s'entendaient bien avec tout le personnel avant le malentendu qu'il y a eu avec sa collègue.

Une pétition circule stipulant que les salariés ne peuvent plus travailler avec ma mère à cause de sa mauvaise coopération.

Le syndicat qui la défendait,lui demande aujourd'hui de s'accommoder de la situation. Personne au Conseil Général ne veut la recevoir ou l'écouter.

Que faire?

Merci

09/02/2010 10:09

Bonjour,

Est-ce que votre mère a contacté l'assistant social qui s'occupe spécifiquement des personnes affectées aux collèges ?

Je ne comprend pas pourquoi le syndicat lui dit de s'accommoder de la situation ? Est-elle syndiquée ?
Pourquoi ne va-t-elle pas voir l'élu de son canton ?

09/02/2010 13:32

Merci pour votre réponse!

Elle tente de prendre rendez vous avec l'assistant de social depuis plus de 3 mois. Mais à chaque fois il ne peut pas la recevoir ou alors il est malade.

Elle a essayé de contacter les ressources humaines du conseil général ou une autre personne supérieur à la principale. Mais apparemment personne n'est apte à s'occuper de son cas.

Oui elle est syndiquée. Mais apparemment ils ne veulent plus la défendre. Selon elle, après quelques entretiens avec la principale, le syndicat lui a recommandé de s'habituer à la situation. C'est à n'y rien comprendre car au début, il était très préoccupé par son cas et mettait tout en oeuvre pour la défendre.

Je vais lui donner l'idée d'aller voir l'élue de son canton.

Merci encore

09/02/2010 16:33

J'espère que la situation va s'améliorer.
Il est inconcevable que de telles choses existent au sein d'un conseil général et que personne ne s'en préoccupe.

Il y a également la solution de demander un changement d'affectation.

10/02/2010 07:11

Merci!

Je me suis rendue sur place hier au soir et vais essayer de faire bouger les choses car malgré leur toute puissance il y a des lois. J'ai pris rendez vous avec un correspondant de la Halde et une juriste de l'assistance d'aide aux victimes.

Je vais également aller voir le conseil général pour leur expliquer clairement les faits.

J'espère que tout vela va s'arrêter.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.