Rendre des indemnités après une rupture conventionnelle??

Publié le Vu 823 fois 3 Par Juliecousin
11/09/2014 19:53

Bonjour,
Je travaille depuis deux ans et demi dans un restaurant. L'entente avec le patron n'est pas des meilleures. A cause de cela, j'ai demandé une rupture conventionnelle. Il était d'accord, mais à une condition, que je lui rende les indeminités qu'il me doit. Oralement, je lui ai dit oui. Depuis il me harcèle. Il veut être sûre que je vais bien les lui rendre.
Après plusieurs renseignements, j'ai bien eue confirmation qu'il était dans l'illégalité.
Mon dossier a été validé par la direcct.
Puis je être représentée par un membre d'un syndicat ou représentant de l'inspection du travail. (Au téléphone j'ai eue des réponse negatives)
Mon patron est tyrannique et j'appréhende le jour j, jour de la remise des papiers et du chèque.
Pouvez vous me venir en aide?
Merci Dernière modification : 11/09/2014

11/09/2014 23:55

Bonjour,
Bien sûr que vous n'avez pas à rendre les indemnités...
Si la rupture conventionnelle est homologuée, vous n'avez pas grand chose à craindre car si l'employeur refuse de vous délivrer le solde de tout compte avec le chèque, vous pourriez saisir le Conseil de Prud'Hommes en référé...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

15/09/2014 08:46

Mais savez vous si je peux être assisté par une tiers personne le jour j?

15/09/2014 08:51

Bonjour,
Il n'est pas prévu en dehors de lors de la négociation de la rupture conventionnelle que vous puissiez être assistée pour la délivrance du solde de tout compte...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Me. CARETTO

Droit du travail

98 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.