Avenant au contrat travailleur handicapé

Publié le 04/02/2021 Vu 1635 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

08/01/2016 19:02

Bonjour
j'étais intermittent dans une société a 16h00/mois 192h/année comme intermittent comme Chauffeur-porteur dans des pompes funèbres depuis 11 ans .Mais je dépassais largement voir presque un plein temps l'hiver .(environ 1400 h/année 2015)
j'ai pu faire durant plusieurs années le rôle de maitre de cérémonie sous le statut de chauffeur porteur .(totalement diffèrent).
Malheureusement la maladie frappe et la médecine du travail me contre-indique le port de charge lourde en mentionnant bien sur le rapport que l'évolution de maitre de cérémonie ne pose aucun soucis .JE SUIS MIS DIRECT DEHORS de la société en attendant qu'il trouve une solution. je trouve la solution moi même pour presser la reprise du travail avec l'aide d'un Conseiller Départemental pour pressé le dossier .Dossier MDPH reconnu travailleur handicapé en 4 jours pour reprendre mon emplois intermittent statut de maitre de cérémonie. Mais surprise .l'employeur refuse un nouveau contrat intermittent et propose uniquement un plein temps. Pris au dépourvu j'ai du accepter le plein temps .malheureusement cette nouvelle fonction est absolument pas compatible avec mon autre emplois d'artisans .les horaires aléatoire de ce poste est pas du tout compatible avec mes rdv pour les soins médicaux et autres.
Ma question est : ai-je recoure pour récupérer un poste intermittent? Avez t'il le droit de me faire faire le rôle de maitre de cérémonie pendant plusieurs mois voir années avec le statut de porteur?
En novembre j'étais toujours intermittent suite a ces soucis j'ai du me mettre en maladie pour pouvoir survivre. malgré que j'ais travaillé en début de mois 19h30 sur mes normalement 16h/mois. je découvre a ce jour sur ma paye qu'il a enlevé mes 2 jours et demi de congés payé acquis logiquement .D'après lui.. en maladie ont ne comptabilise pas les CP...????
Dans l'attente; Veuillez agréer mes sincères salutations
Mr Raoult Jean Pierre

08/01/2016 19:20

Bonjour,
Il faudrait que vous expliquiez comment vous avez pu vous mettre en maladie alors que c'est le médecin traitant qui peut en prescrire un si l'état de santé le jutifie...
Pendant un arrêt-maladie non professionnelle, sauf disposition particulière à la Convention Collective applicable, vous n'acquérez pas de congés payés en revanche, il ne peut pas vous en être décomptés et ceux déjà acquis sont reportés...
Les fonctions occupées doivent correspondre à la qualification figurant au contrat de travail...
Pour les efforts de reclassement et les propositions faites par l'employeur, je pense qu'il faudrait que le dossier soit étudié attentivement pièces en main ce que ne permet pas un forum et je vous conseillerais de vous rapprocher d'une organisation syndicale voire d'un avocat spécialiste et/ou d'une structure d'aide au handicapés dans le genre FNATH...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

08/01/2016 20:23

bonsoir et merci de votre réponde PM
C'est bien le docteur traitant qui a prescrit l’arrêt en sachant que je me retrouve sans emplois a cette période ou normalement j’effectue environ 150 heure de salarier ET LARGEMENT JUSTIFIE RAPPORT A LA MALADIE. mais le rapport de la médecine du travail contre indique le port de charge immédiat .donc l'employeur ma viré du poste a réception du rapport. mais j'ai largement effectué mes 16h du contrat en début de mois pour se mois en question avant l’arrêt maladie mais l'employeur reste sur la décision que le faite d’être en maladie annule le droit au 2.5 jours de CP.
Si j'avais travaillé 16;20;....30 heures sans arrêt maladie ,j'aurais perçu sans soucis mes congés payés! si j'avais pas envoyé mon arrêt maladie est dire simplement que j’étais plus dispo sachant que j'avais déjà effectué mon taff prévu , il m'aurait comptabilisé mes jours de CP comme d'habitude 2.5 jours .
Je vais suivre votre conseil d'aller jeter un œil sur FNATH
Cordialement
JP.R

04/02/2021 21:07

Bonjour je suis reconnu travailleur handicapé et en CDI avec ce statut mon employeur veux me faire signer un avenant au contrat pour me rajouter des tâches supplémentaires que je ne pourrais pas assumer physiquement et encore moins psychologiquement je subis de la pression . Quels sont mes droits en tant que travailleur handicapé ? Peut il me licencier ?

04/02/2021 21:16

Bonjour,

En tout cas, l'employeur ne peut pas vous forcer à signer un avenant et vous pourriez demander un rendez-vous au Médecin du Travail pour l'entretenir de ce qu'il voudrait...

S'il y a des Représentants du Personnel dans l'entreprise, je vous conseillerais de vous en rapprocher pour que vous vous sentiez moins isolé...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.