garde malade de nuit licenciement comment faire?

Publié le 03/06/2011 Vu 2395 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

03/06/2011 15:59

Bonjour Ma mere de 83 ans handicapée :2 cannes se deplace difficilement mais ayant toute sa tete emploie depuis le 13 mars 2 gardes de nuit mandatées par un service à la personne de sa region.Avec l'une aucun souci avec l'autre elle a decide de la licencier.Elle s'est servie plusieurs fois dans les armoires pour manger disant qu'elle n'avait rien mangé avant de venir à 21H30,ma mere doit la reveiller le matin à 6H car elle dort profondement pour qu'elle ne loupe pas son bus et puis une nuit ma mere s'est etranglee en buvant de l'eau et a toussé violemment s'est levée personne n'est venue voir.N'ayant pas confiance elle a appele tres vite le service à la personne qui a convoqué l'aide pour lui expliquer les dires de maman.Celle ci est venue le soir agressive en lui disant qu'elle l'avait traitée de voleuse.Que faire? Est elle obligée d'envoyer et convoquer l

03/06/2011 16:06

Bonjour,
Il faudrait déjà savoir qui est réellement l'employeur s'il s'agit de l'organisme d'aide à la personne ou votre maman...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/06/2011 16:17

Bonsoir C'est elle l'employeur elle paye directement les dames.Est elle obligee en tant que personne vulnerable de faire lettre convocation...et est elle obligée de la recevoir chez elle?Merci

03/06/2011 16:36

Il faudrait savoir si la salariée est toujours en période d'essai auquel cas l'entretien préalable n'est pas obligatoire...
Sinon, la Convention Collective doit être respectée de même que la législation du travail...
Même si l'employeur ne peut pas se faire assister lors de l'entretien préalable, il pourrait être envisagé qu'une autre personne se trouve dans l'appartement lors de celui-ci par sécurité...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/06/2011 16:48

Bonsoir Il n'y a pas eu de periode d'essai malheureusement.Elle va demander à la voisine de venir mais la dame doit travailler encore 8 jours ensuite Est elle obligée de la recevoir jusqu'a la fin?Les Vieux prennent des aides pour une tranquilite de vie mais là c'est tout le contraire.Ma mere a peur qu'elle l'a bouscule ou autre.Le service mandataire lui a dit qu'elle irait aux prud'hommes probablement et que ma mere va devoir prouver ce qu'elle avance.Le service à la personne qui a proposé ces dames ne peut il etre tenu pour responsable car des le debut elle a signalé ces faits?Ne pouvait elle pas lui trouver quelqu'un d'autre comme elle l'avait souhaite?Merci

03/06/2011 17:03

De toute façon, elle peut la dispenser d'effectuer le préavis en lui payant et même, si les faits de violence sont avérés, le licenciement pourrait être pour faute grave après mise à pied immédiate à titre conservatoire...
Il faudrait aussi savoir si le signalement au service d'aide à la personne a été fait par lettre recommandée avec AR...
Tous les faits de Justice doivent être prouvables et de toute façon, je ne pense pas que la mise en cause de ce service accélérerait les choses du moins dans un premier temps et permettrait de régler le problème...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis