indemnisation Assedic et Retraite Problemes!!!

Publié le 23/12/2014 Vu 1833 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

20/12/2014 19:07

Bonjour
J'ai assurée par le biais de l'APA/CESU à mon domicile,la fin de vie de mes 2 parents(95 et 94 ans)pendant 8 ans.
Ma mère vient de décéder le 15/10/14 et j'ai donc été obligée (décés de l'employeur/CESU)de passer par la case chomage. Ma rémunération était de 1044€ bruts/mois, pour 87Heures APA. Je pensais donc pouvoir obtenir une petite indemnité par l'Assedic après mes 8 années de galère.
Or, depuis le 18/10, après 3 passages à Pole Emploi, pour remplir mon dossier, rapporter 1 papier manquant, repasser pour 1 deuxieme papier puis pour 1 troisieme, il m'est signifie a la 4eme fois, que je dois fournir une attestation de refus de la CNAV pour déclancher mon indemnisation ????
Je suis né en 08/1953 (61 ans)et compte tenu de mon parcours professionnel je ne totalise que 90 trimestres ce qui me donnerai une retraite de 254,35€ bruts !!!!!
Daprès Pole emploi si la CNAV me donne ma retraite je n'ai pas droit a mes indemnites?????? qui peux m'aider?
Merci URGENT Dernière modification : 21/12/2014

22/12/2014 08:56

Bonjour,
Normalement, si vous n'avez pas le droit à la retraite à taux plein notamment par le nombre de trimestres insuffisant, l'Assurance Retraite vous délivrera l'attestation mais Pôle Emploi ne peut pas le présumer même si vous leur affirmez éventuellement par des documents, c'est pourquoi elle vous est demandée...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

23/12/2014 14:30

bonjour
merci pour cette premiere reponse, que je supposai, mais c'est ce que pole emploi m'a dit en ce qui concerne mes indemnites, auxquelles je crois avoir droit, et si la cnav dit que je peux prendre ma retraite(meme si je n'ai pas le nombre de trimestres requis -actuellement:90tr) il ne me verse pas d'indemnités ???????? malgre les cotisations versées !!!!
au secours!!

23/12/2014 17:58

Bonjour,
Ce n'est pas exactement cela mais effectivement, il y a des conditions à la règle :
Maintien de l’indemnisation jusqu’à l’âge de la retraite
Les allocataires âgés d’au moins 62 ans (cet âge est fixé à 61 ans et 2 mois pour les allocataires nés en 1953 et à 61 ans et 7 mois pour ceux nés en 1954) continuent d’être indemnisés jusqu’à ce qu’ils disposent du nombre de trimestres d’assurance (tous régimes confondus) leur permettant d’obtenir une retraite de la sécurité sociale à taux plein (et au plus tard jusqu’à l’âge permettant d’obtenir le taux plein quelle que soit la durée d’assurance, s’ils remplissent les conditions ci-après :
- être en cours d’indemnisation depuis un an au moins, soit avoir perçu au moins 365 jours d’indemnisation depuis l’ouverture du droit ; la période d’indemnisation d’un an (365 jours) peut être continue ou discontinue, le service des allocations ayant pu être interrompu postérieurement à l’ouverture de droits et une reprise de droits ayant pu être prononcée ;
- justifier de 12 ans d’affiliation à l’assurance chômage ou de périodes assimilées (telles que définies par l’accord d’application n° 17 du 14 mai 2014 cité en référence), dont 1 an continu ou 2 ans discontinus dans les 5 années précédant la fin de contrat de travail prise en compte pour l’ouverture de droit ;
- justifier de 100 trimestres validés par l’assurance vieillesse au titre des articles L. 351-1 à L. 351-5 du code de la sécurité sociale.

Ce texte est extrait de ce dossier...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.