Salarié rupture de période d'essai : Syntec ou la loi ?

Publié le 07/01/2016 Vu 3447 fois 9 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

06/01/2016 13:43

Bonjour,

Cela fais 4 fois que je travaille pour une SSII et ma période d'essai a été renouvelée.

Je souhaite rompre ma période d'essai car j'ai reçu une opportunité beaucoup plus intéressante.
Je souhaiter partir dans une semaine en croyant que j'avais 48h de préavis mais le DRH m'annonce que la convention syntec dit que mon préavis est d'une semaine par mois complet travaille.

Puis-je dire que la loi prime sur la convention dans mon cas ou suis-je obliger d'effectuer les 4 semaines de préavis ?

Merci de votre aide

06/01/2016 14:59

Bonjour,
Il faudrait dire au DRH et ne pas prétendre lui apprendre pour ne pas le vexer qu'il existe un principe de faveur et que lorsqu'une disposition légale est plus favorable au salarié qu'une disposition conventionnelle c'est elle qui s'applique...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

06/01/2016 16:54

Et si le préavis est écrit dans le contrat que j'ai signé ?
Cela change t'ils quelque chose ?

06/01/2016 17:19

A priori, il n'est pas prévu que le contrat de travail puisse comporter une clause fixant un délai de prévenance plus long pour la rupture de la période d'essai à l'initiative du salarié et le principe de faveur devrait également s'appliquer...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

07/01/2016 09:50

Mon DRH m'a dit que si j'envoyer mon recommander de 48h il déclarerai sa comme une faute et acterai d'un abandon de poste. Que va t'il se passait si il acte un abandon de poste ?
Je commence mon nouveau travail jeudi.

07/01/2016 11:46

Bonjour,
Eh bien ! Je le mets au défi d'étayer son affirmation et je ne vois pas quelle conséquence cela pourrait avoir qu'il vous considère en abandon de poste car je suis à peu près sûr que s'il vous demandait des dommages-intérêts devant le Conseil de Prud'Hommes, il ne les obtiendrait pas...
En revanche, s'il ne vous délivrait pas le solde de tout compte, vous pourriez saisir le Conseil de Prud'Hommes en référé...
Je vous conseillerais de vous référer à l'art. L1221-26 du Code du Travail...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

07/01/2016 12:50

Ok très bien car ce soir je vais signer mon nouveau contrat avec une autre entreprise pour commencer jeudi prochain. J'ai envoyer mon recommande avec AR à mon entreprise actuelle avec les 48h de préavis. Et je suis actuellement en congés maladie à cause du stress que cela me procure.
Je pourrais signer sans problème ?

07/01/2016 13:21

A mon avis, oui, mais je pense qu'il faudrait quand même prévenir votre futur employeur au cas où l'ancien tente de le dissuader de vous embaucher ou de poursuivre la relation de travail après...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

07/01/2016 15:54

Bonjour, même si la mention "1 jour par semaine par mois complet en entreprise pour le salarié" est écrit sur le contrat que j'ai signé, rien à craindre ?

07/01/2016 16:52

Je vous ai déjà répondu :
A priori, il n'est pas prévu que le contrat de travail puisse comporter une clause fixant un délai de prévenance plus long pour la rupture de la période d'essai à l'initiative du salarié et le principe de faveur devrait également s'appliquer...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.