patron qui me vole ma paye

Publié le 24/02/2011 Vu 2599 fois 9 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

22/02/2011 09:56

bonjour
je suis employee à temps partiel 80h/mois depuis juin 2010.
j'ai donc environ630euros/moi de salaire sur ma fiche de paye .
moi patron me demande de lui rendre tous les mois , la moitie de ce chèque en espèce sinon il ne me donne mas mon chèque.
c'est à dire que je doit lui donner une enveloppe de 317 e avant de prendre mon chèque .
quels sont mes recours??

22/02/2011 10:01

Bonjour,
cela s'appelle de l'esclavagisme, déposez plainte pour extorsion et courez à l'inspection du travail.
Bon courage.

22/02/2011 10:12

merci à vous,
mais quelles preuves ??
là est la question pour moi.
il n'y a pas de témoins..
bien sur je retire la somme de la moitie de mon compte de banque , le jour avant , mais rien ne prouve que la somme est pour toucher mon chèque de paye...
je suis desepere..;(((

22/02/2011 11:54

Re,
Quand vous déposerez plainte, les services de police peuvent faire en sorte de prendre "l'employeur" en flag puisque vous remettez des espèces en contre partie du chèque.
l'employeur aura du mal a prouver que c'est un don de votre part.
Donc laissez le désespoir aux désepérés (ce qui n'ont aucun moyen) et agissez.
Cdlt

22/02/2011 19:52

les services de police peuvent faire en sorte de prendre "l'employeur" en flag puisque vous remettez des espèces en contre partie

Nous ne sommes ni au cinéma, ni à la télé....
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

23/02/2011 01:45

Bonjour,
Vous pouvez déjà refuser de lui remettre ces espèces et si l'employeur ne vous paie pas votre salaire, vous aurez la possibilité d'exercer un recours...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

23/02/2011 11:04

Réponse à Laure11 : Effectivement nous ne sommes pas au cinéma mais désolée de vous décevoir, cette intervention des services de police a eu lieu à Paris l'année dernière dans une entreprise contre un employeur qui exercait le même racket...
Cdlt

24/02/2011 06:32

bonjour
en effet le flagrant déli me semble bien complique.. mais c'est à voir ..
je dois voir avec les services de police au plus vite..
je demanderais ce qu'ils en pensent et comment agir...
sinon , oui , je peux toujours refuser le chèque et refuser de donner les especes , puis courir à l'inspection du travail ?
mais je crois que c 'est pas très efficace, l'inspection du travail me parait pas très efficace pour protéger les salaries..des annees de procedure pour dedomager ..
de plus ils protègent plus les employeurs , je pense..

24/02/2011 09:50

Bonjour,
Malheureusement, les moyens ne sont pas donnés à l'Inspection du Travail pour accomplir sa mission, mais de là à dire qu'ils défendent les employeurs...
En tout cas, ce n'est pas l'Inspection du Travail qui pourra condamner l'employeur à vous verser ce qu'il vous doit mais le Conseil de Prud'Hommes...
Vous ne refusez pas le chèque, au contraire, mais vous refuser de verser les espèces, si l'employeur ne vous donne pas le chèque, vous faîtes un référé prud'homal...
Je vous conseillerais de vous rapprocher d'une organisation syndicale...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.