Perte salaire suite réintégration après détachement

Publié le 07/02/2024 Vu 250 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

07/02/2024 15:08

Bonjour,

je suis Technicien SIC classe normale au Ministère de l'intérieur échelon 8 Catégorie B, j'ai été en détachement au Ministère des Finances comme Contrôleur 2ème classe et durantcelui-ci j'ai eu un échelon d'ancienneté 9 indice 460 me faisant passer du 11 au 12ème échelon indice 477 Brut 2313€. J'ai demandé une réintégration anticipée et simultanément une demande de détachement au Ministère de la Justice comme tech 2ème classe à l'indice 469 échelon 5ème Brut 2274€ se basant sur l'indice d'origine 460 2231€.

En fin de détachement d'un an j'ai demandé ma réintégration au M.I. et mis à Ind. 460 éch 9 pour un Brut 2264€.



Est ce que le classement lors d'une réintégration est sur le même principe que le classement lors d'un détachement ou d'une intégration (l'indice et le grade équivalent où le fonctionnaire ne doit pas être
perdant) et si une dérogation spéciale s'applique pour au corps technicien SIC car à chaque réintégration mon brut a baissé.

Bien cordialement.


Ci-joint la réponse de ma RHqui prend en compte ce qui est souligné mais que ne me répond pas sur " est prononcée, sous réserve qu'elle leur soit plus favorable" car dans mes deux réintegration j'ai perdu sur mon brut.










Bonjour Monsieur,

Après vérification, votre reclassement est correct.
En effet le calcul des réintégrations des TSIC est particulier et repose sur l'article 22 du décret n° 2011-1987 du 27 décembre 2011 portant statut particulier du corps des techniciens des systèmes d'information et de communication du ministère de l'intérieur qui
prévoit que :"Par dérogation à l'article 26-2 du décret du 16 septembre 1985 susvisé, la réintégration, à l'issue d'un détachement dans un corps ou cadre d'emplois inscrit à l'annexe du décret du 11 novembre 2009 susvisé, à l'annexedu décret du 22 mars 2010 susvisé ou à l'annexedu décret du 14 juin 2011 susvisé, des techniciens dessystèmes d'information et de communication du ministère de l'intérieur est prononcée, sous réserve qu'elle leur soit plus favorable, à l'échelon comportant un indice égal, ou, à défaut, immédiatement supérieur à l'indice détenu dans le corps ou cadre d'emplois de détachement à la date de réintégration, minoré du nombre de points d'indice brut résultant de la différence entre l'indice brut détenu dans le corps ou cadre d'emplois de détachement à la date du détachement ou du renouvellement de détachement et l'indicebrut détenu à cette même date dans le corps des techniciensdes systèmes d'information et de communication du ministèrede l'intérieur.

Les techniciens des systèmes d'information et de communication du
ministère de l'intérieur conservent, dans la limite de
l'ancienneté exigée pour une promotion à l'échelon supérieur,
l'ancienneté d'échelon acquise dans leur grade de détachement,
lorsque l'augmentation de traitement consécutive à leur
réintégration est inférieure ou égale à celle qui aurait résulté
d'un avancement d'échelon dans leur grade de détachement ou à
celle qui a résulté de leur promotion au dernier échelon
lorsqu'ils ont déjà atteint l'échelon terminal de leur grade de
détachement."
Bien cordialement,


xxxx responsable RH Dernière modification : 07/02/2024 - par Chaber Modérateur

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. BERNON

Droit du travail

95 avis