Mon poste est déjà remplacé alors que mon licenciement n'est pas effectif

Publié le 20/11/2023 Vu 665 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

20/11/2023 15:50

Bonjour,

je me permets de vous contacter suite à la situation que je rencontre actuellement avec mon employeur.
En effet, on m'a remis en mains propres le 02/11 un courrier m'annonçant qu'une sanction à mon encontre pouvant aller jusqu'au licenciement, et en me demandant de rester chez moi (en gardant ma rémunération) jusqu'à mon entretien du 15/11, repoussé ensuite au 17/11 par mon employeur.
Entretien servant à m'exposer les faits qui m'étaient reprochés, et donner mes explications à ce sujet.
Cependant, entre le 02/11, et le 17/11, j'ai appris qu'une personne avait été recrutée sur mon poste alors que mon licenciement n'est pas encore prononcé (la finalité plus qu'envisagée dans tous les cas). Inforamtion validée par des collègues de travail sur place.
J'ai mentionné cette information lors de mon entretien le 17/11 avec le DRH et mon chef d'agence en demandant si c'était normal d'être déjà remplacée, les 2 personnes étaient étonnées que je le sache et je n'ai pas eu de réponse claire.
Cette personne est en poste depuis le 06/11, soit 2 jours (hors week-end) après mon courrier, ce qui laisse envisager que ce recrutement était "prémédité", mais je n'ai aucune preuve.
J'aurais donc souhaité savoir si cet agissement est justifié de la part de l'employeur, ou s'il y a eu manquement de sa part qui pourrait "compromettre" la procédure en cours?

Merci d'avance pour vos retours.

Cordialement,

Sophie

20/11/2023 16:51

Bonjour,


Cela permetrait de supposer que l'employeur avait déja pris sa décision avant l'entretien préalable et le prononcé du licenicement.

Cela permetrait, si vous avez la preuve écrite du recrutement, d'obtenir maximum 1 mois de salaire d'indémnité pour non-respect de la procédure de licenciement (L1235-2 du Code du travail).



Mais cela ne remettra pas en cause le licenicement dans son fondement.



Cdt

20/11/2023 18:10

Merci pour votre retour.

Je pense que la décision avait été prise avant ma notification d'entretien par courrier.

Il est rare de trouver une personne aussi vite que cela (on m'a demandé de rester chez moi à partir du 02/11 soir, un jeudi, et la personne est arrivée lundi 06/11), le poste étant un petit peu particulier.

Je déplore juste le manque d'honnêteté des personnes...c'est dommage de ne pas savoir dire les choses pour un manager, quand bien même cela peut être compliqué...

Cdt,

Superviseur

20/11/2023 18:30

Bonjour et bienvenue

Si le licenciement était lié à un motif économique, l'employeur ne pouvait pas chercher de remplaçant sur votre poste, mais dans le cas qui semble être le vôtre, il est possible que votre employeur ait pris des mesures préventives en prévoyant un remplacement anticipé pour assurer la continuité des activités de l'entreprise.

Le remplacement en lui-même n'est pas illégal, ce qui l'est, c'est le licenciement sans motif réel et sérieux.

Enfin, si vous avez des raisons de croire que votre licenciement était planifié avant même que les procédures légales appropriées n'aient été suivies, vous pouvez envisager de consulter un avocat spécialisé en droit du travail pour obtenir des conseils spécifiques à votre situation et éventuellement contester devant le conseil de prud'hommes (CPH).
__________________________
Généralement, nos visiteurs ont besoin d'aide juridique et d'explications simples à comprendre. Merci à chacun de ne pas alimenter des joutes verbales stériles qui n'aident pas l'auteur du sujet à y voir plus clair.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit du travail

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit du travail

1434 avis

249 € Consulter