Refus de rupture conventionnelle de mon employeur

Publié le 27/10/2015 Vu 676 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

27/10/2015 15:43

Bonjour,

Il y a un peu plus d'un an, mon employeur a tenté de me faire signer une rupture conventionnelle de manière "forcée" en menaçant de me licencier. J'étais bien dans mon travail, tout allait pour le mieux, je n'ai pas compris ce qu'il se passait. Ca m'est tombé dessus du jour au lendemain, donc je n'ai pas cédé, il a finit par abandonner l'idée après 3 entretiens et un mois de pressions.

Sauf que, petit à petit, j'ai perdu confiance, je me suis démotivée. Encore plus lorsqu'on m'a changé de bureau sans me demander mon avis. Ca m'a bouleversé, alors qu'il ne se passait rien, mais j'ai pris ca pour un signe avant coureur d'une autre tentative de me faire partir. Il n'en était rien.

Au fil des mois, le discours a changé, un coup j'étais géniale (que des compliments), un coup mon travail laissait à désirer (le service est en péril par ma faute, il faut en faire plus), je ne sais jamais sur quel pied danser, et j'angoisse de plus en plus à chaque fois que mon patron entre dans mon bureau.

Depuis plusieurs mois, je demande effectivement à travailler plus car je suis à mi temps, mais je manque de temps pour faire mon travail, j'ai du retard. C'est systématiquement refusé : la conjoncture ne le permet pas.

N'y tenant plus, j'ai indiqué à mon patron que soit mes H étaient augmentées, soit je me verrais dans l'obligation de partir, espérant ainsi qu'il comprendrait que c'était nécessaire.

Il m'a dit qu'il ne voyait pas d'autre solution que mon départ, mais il refuse une rupture conventionnelle. Toutes les semaines, il me demande quand est ce que je pars. Toutes les semaines, je lui répond que je ne démissionnerais pas (j'ai des enfants, je ne peux pas me retrouver sans revenus).

Je précise que je cherche un emploi depuis un an, mais je n'obtiens pas de réponse favorable, le secteur étant passablement bouché et vivant en pleine campagne.

Encore ce matin, il m'a demandé si j'avais changé d'avis (= non) et en a profité pour critiquer le retard dans mon travail.

Il n'y a donc aucun autre moyen d'obtenir une rupture conventionnelle ?

Je vous remercie d'avance de vos réponses.

27/10/2015 15:45

Précision : j'ai appris après coup que s'il avait tenté de me faire partir il y a un an, c'était pour placer quelqu'un de sa famille à ma place, ca n'avait donc aucun rapport avec la manière dont je travaille.

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

100 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.