Rupture période d'essai CDI et droit ARE

Publié le 06/04/2011 Vu 1894 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

06/04/2011 18:48

Bonjour,

Je vais essayer d'expliquer ma situation le plus clairement possible.

Voici mon parcours :

- Période A : de mai 2009 à février 2010 : j'ai travaillé en CDI, qui s'est terminé par un rupture conventionnelle. Suite à ça, le pôle emploi m'a indiqué que j'avais droit à l'ARE pendant 330 jours. La prise en charge de mon dossier à mis pas mal de temps (plus la carence légale), et en fait je n'ai même pas touché le premier versement mensuel, car j'ai retravaillé avant.

- Période B : de juin 2010 à décembre 2010 : J'ai travaillé en interim dans une nouvelle société, la société X.

- de janvier 2011 à mars 2011 : Cette même société X m'a fait un contrat en CDD jusqu'à fin mars.

- Période C : depuis avril : Toujours cette même société X m'a proposé un autre poste, en CDI à partir du 1er avril. En fait la prise de poste était prévu contractuellement le 1er avril mais dans les faits, j'ai pris le poste mi mars. Je précise que ce CDI inclut une période d'essai de 2 mois.

Et maintenant, j'en viens à ma questions. Je souhaiterais partir durant la période d'essai car le poste ne me convient pas. Pouvez-vous m'indiquer si je toucherai mes ARE :
1 - accumulées durant la période A ?
2 - accumulées durant les périodes B et C.

J'ai lu énormément de forums, et je n'arrive toujours pas à avoir un avis tranché sur la question.

06/04/2011 19:20

Bonjour,
Je vous propose ce dossier et plus particulièrement l'encadré : "A SAVOIR
EN CAS DE PERTE DU NOUVEAU TRAVAIL, QUEL DROIT AUX ALLOCATIONS ?

__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit du travail

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit du travail

1434 avis

249 € Consulter