Calcul de l indemnité

Publié le Vu 139 fois 2 Par Tasnime
05/08/2019 20:53

Bonjour

Mon mari travaille pour une société privée. On doit quitter la metropole pour s installer a l ile de la reunion .

Cela fait 12 ans qu il y travaille .

Comment proceder pour que la rupture concentionnelle soit acceptée et son salaire brut est de 2300 euros ,a t il droit une indemnisation ? Et de combien ?

Merci a vous

Superviseur

05/08/2019 21:42

Bonjour
Nul employeur n'est tenu d'accepter une rupture conventionnelle, à fortiori lorsque l'employé peut démissionner pour quitter la France métropolitaine.
En général, l'indemnité est de 1/4 de mois de salaire par année d'ancienneté jusqu'à 10 ans et 1/3 de mois de salaire par année d'ancienneté à partir de 10 ans.
Des dispositions conventionnelles, contractuelles ou un usage peuvent prévoir une autre formule de calcul que celle de l'indemnité légale, plus avantageuse pour le salarié. Dans ce cas, le salarié perçoit l'indemnité la plus élevée. Une indemnité majorée (supra légale) peut également être négociée et s'ajouter à l'indemnité de licenciement.
__________________________
Bien a vous, à bientôt...
Pour un forum ou altruisme rime avec respect et humilité.

05/08/2019 22:34

Bonjour,

Il faudrait déjà proposer la rupture conventionnelle à l'employeur sans la motiver mais il n'est pas forcé d'accepter...

En cas d'acceptation, l'indemnité légale est au minimum de 1/4 de mois de salaire brut par année de présence jusqu'à la 10° année et de 1/3 au-delà mais celle pévue à la Convention Collective applicable en cas de licenciement peut être plus favorable et dans ce cas c'est elle qui s'applique...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Me. CARETTO

Droit du travail

98 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.