22% de charges sociales pour un stagiaire à mi-temps

Publié le 12/11/2008 Vu 3559 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

12/11/2008 09:46

Bonjour à tous,

Je suis actuellement en stage mi-temps en entreprise (non obligatoire mais dans le cadre d'une convention école).

En ce milieu de mois, j'ai été frappé de constater l'impossible :
sur un salaire brut de 460€, je me retrouve avec un net de 360! soit 22% de charges sociales!

Ce fort taux est pourtant déjà diminué car selon la législation:

Aucune cotisation sociale (patronale et salariale)
n’est due sur la fraction de la gratification qui
n’excède pas, au titre du mois civil, le produit
de 12,5 % du plafond horaire de la Sécurité sociale
par le nombre d’heures de stage effectuées pendant
ce mois, soit pour 35 heures hebdomadaires une
franchise de 398,13 €.

Ce montant est apprécié lors de la signature de la
convention en tenant compte de la gratification, des
avantages en nature et du temps de présence mensuel.

Au delà de cette fraction de la gratification, toutes
les cotisations et contributions sociales sur les
salaires sont dues.

En tout état de cause, aucune cotisation n’est due au
titre de l’assurance chômage et de la retraite complémentaire.


Ainsi, ma question est la suivante: doit-je comprendre que la fameuse exonération de 398€ est diminuée au prorata du nombre d'heures passées en entreprise? (soit la moitié)

Si oui, je trouve que le montant très élevé de charges sociales est une H-O-N-T-E (je le mets en majuscule mais difficile d'appréhender cette situation quant mon salaire suffit presque à payer la moitié de mon école et que je bosse 12-13 heures par jours travaillés!)

Merci d' avoir supporté mes rugissements...

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

100 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.