Contrat CUI congés abus employeur?

Publié le 28/10/2015 Vu 890 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

28/10/2015 19:46

Bonjour,

Je suis en contrat CUI a mi temps (3j/semaines), je travaille comme jardinnier dans une commune, donc pour la Mairie du village.

Au niveau des congés, j'ai le droit a 30j/an (28j+2j offert par le maire, sympa!). Jusqu'a aujourd'hui lorsque l'on prennais 1j de congé, on nous comptais 1j, pour 2j, on nous comptais 2j et pour 3j, on nous comptais la semaine complète donc 5j. Je me disais que c'était normal car c'est un juste retour du fait que j'ai des congé comme un temps plein.

Mais maintenant ils ont decidé de changer , maintenant c'est 1j=1j , 2j=3j , 3j=5j , de plus ils nous ont imposé d'un seul coup une date buttoir pour tous les liquider avant le 31 janvier, alors que mon contrat a été signé jusqu'en avril.

Je tiens a souligner que jusqu'a présent je n'ai pas pu prendre aucun congés puisque le chef avait toujours une bonne excuse (manque une personne, partie en vacance, etc...), je me retrouve donc avec une masse de congé, que je vais devoir brader avec leur nouveau calculs qu'ils viennent de sortir...

Je souhaiterais donc savoir quels sont mes droits? s'ils ont le droit de faire cela? et quel recours ai je?

Et si quelqu'un a deja été dans ma situation

Merci d'avance

28/10/2015 20:56

Bonjour,
S'agissant d'un statut de droit public, je vous conseillerais de vous rapprocher des Représentants du Personnel ou, en absence dans l'établissement, d'une organisation syndicale du secteur d'activité...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.