Fin de mission signifiée suite à arrêt maladie

Publié le 04/02/2016 Vu 3068 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

04/02/2016 12:51

Bonjour,

Adecco m'a proposé un contrat en intérim pour une longue mission (de janvier à fin juillet 2016 pour remplacement congé maternité d'une employée). Un mail d'Adecco me confirme que je postule pour une longue mission à compter du 04/01/2016.

J'ai commencé le 04/01/2016.
Le 1er contrat reçu prévoyait une mission du 04/01 au 15/01/2016 (avancé 13 ou reporté 19/01- période d'essai 2 jours). Le motif du recours est "accroissement temporaire d'activité - justifications : lié à la formation au poste en vue du remplacement pour partie des tâches de Mme T........"
L'avenant de renouvellement prévoyait une mission du 04/01 au 29/01/2016 (avancé 25/01 ou reporté 04/02- date de renouvellement le 16/01/2016 - pas de période d'essai).

Ayant des douleurs dentaires insupportables suite à arrachement d'une dent avec kyste et infection, le médecin m'a arrêté le 28/01 jusqu'au 05/02/2016 inclus.

L'arrêt de travail a été envoyé immédiatement par scan à Adecco (le 29/01 à 02h46)et également en lettre suivie le 29/01/2016. J'ai eu Adecco au téléphone le 29/01/2016. Adecco me signale le 03/02/2016 que l'utilisateur ne souhaite pas que je reprenne ma mission et que celle-ci s'arrête donc au 29/01/2016 (donc après avoir eu connaissance de mon arrêt maladie).

Est ce légal,ont-ils droit de procéder de la sorte ? Que puis-je faire pour réintégrer ma mission ou en obtenir une autre très vite ? Adecco est-elle tenue de me retrouver un poste jusque fin juillet comme cela était prévu ?
Je n'ai aucuns revenus depuis mai 2015...et besoin de travailler à tout prix.

Je viens d'acheter des pneus neufs afin de pouvoir aller travailler (40km aller de mon domicile), Adecco m'avait signalé par téléphone qu'il n'y avait aucune aide au déplacement apparemment... ni par eux, ni par l'agence utilisatrice. Est ce vrai ?

Merci beaucoup pour votre aide

04/02/2016 14:34

Bonjour,
Vous ne précisez pas le motif du second contrat ou si c'est bien un renouvellement avec le même motif que celui initial......
Sauf si vous avez une preuve de la promesse de l'entreprise de travail temporaire pour une longue mission, un recours me paraît difficile à moins de faire valoir le mofif fu premier contrat et de son renouvellement car une une formation au poste pourrait impliquer ensuite le remplacement de la personne et c'est l'argumentation que je vous conseillerais de tenir...
L'indemnisation pour les trajets est uniquement par le remboursement du titre d'abonnement au transports en commun...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

04/02/2016 16:52

Bonjour,
Il s'agissait exactement du même motif pour le renouvellement d'une personne en arrêt maladie et bientôt en arrêt maternité.
Bien noté les éléments concernant les transports. Merci.
Cordialement,
Elisa

04/02/2016 17:00

Je pense donc que cela peut vous permettre de peser sur l'agence d'intérim pour qu'ils trouvent une solution avec l'entreprise utilisatrice ou qu'il vous trouvent des missions jusqu'en juillet même si vous n'avez pas précisé si vous avez la preuve de la promesse qu'ils vous avaient faite...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.