Ma saison 2008 dans l'hôtellerie

Publié le 30/10/2008 Vu 1608 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

30/10/2008 20:48

Bonjour,

je suis perdue et j'aimerais solliciter votre avis concernant ma situation :

je suis partie en juillet « faire la saison » dans un hôtel en tant que réceptionniste. Au téléphone, ils m'ont proposé un poste jusqu'à fin octobre.
Une fois sur place (l'hôtel se trouve sur une petite île), ils m'ont donné un contrat en CDD pour juillet et août seulement ! J'ai tout de suite parlé à ma chef de réception en lui demandant si on s'était mal comprises, parce que j'avais besoin de travailler jusqu'à fin octobre et que je préférais chercher autre chose si c'était pour seulement deux mois ! Elle m'a répondu que non, on s'était bien comprises mais elle avait eu des problèmes avec d'autres employés en début de saison, et que c'était pour avoir une période d'essai plus longue (!). Mais elle me confirmerait oralement, fin juillet, si je convenais, et dans ce cas ils me « garderaient » sept et oct. J'ai dit ok, mais je veux une preuve écrite de cet engagement ! Elle a accepté : elle me donnerait le contrat ou au moins une lettre d'engagement fin juillet.
Il faut savoir que j'avais déjà travaillé pour cette entreprise deux ans auparavant, donc ce n'était déjà pas bien joli de leur part. Mais bon, naïve, j'ai accepté.
Fin juillet, pas de nouvelles, début août je commence à réclamer ce qui m'a été promis. Ma chef finit par monter voir le directeur vers le 10 août parce que j'insiste, et en redescendant elle me dit « ben écoute c'est bon. On te garde en septembre » !!! Choquée, je lui ai rappelé que c'était exactement ce que j'avais redouté dès le début. A quoi elle répond qu'elle comprendrait très bien que je cherche un autre poste, elle est passée par là et elle sait ce que c'est. Je postule à divers endroits et ne trouve rien. Je réclame mon contrat pendant tout le mois d'août, puis je laisse un peu tomber : j'en ai marre de ne penser qu'à ça.
Un beau jour du mois de septembre, une collègue me signale que mon avenant au contrat est dans ma bannette. Curieuse, je vois que sans que personne ne m'ait consultée, l'avenant m'embauche du 1er septembre (il est d'ailleurs antidaté au 31 août) au 12 octobre !
Je monte voir le directeur en lui expliquant la situation et en lui demandant de me garder jusqu'à fin octobre comme initialement prévu. Confiant, me dit que ça devrait être bon, le directeur commercial me confirmera ça dans la semaine, selon les contrats signés (séminaires). Ce qu'il fait, oralement, la semaine d'après. Ouf.

[voir suite du message ci-dessous]

30/10/2008 20:49

Mais le 10 octobre, ma chef m'annonce que c'est mon dernier jour de travail. Je ne figure pas sur le planning de la semaine d'après. Mon contrat est fini, bye-bye !
Je remonte voir le directeur, qui se dit désolé, y a eu des annulations, blablabla. Je lui demande à quel point c'est à l'employé d'assumer ce risque ? Il ne dit rien, et je m'en vais.
Je sais que la seule chose qui me protège , c'est que j'ai refusé de signer le contrat et l'avenant, bidons à mes yeux. En tant que saisonniers, j'estime que nos contrats sont suffisamment précaires ! Il faut savoir, aussi, que j'ai changé trois fois de logement en si peu de temps. Dont la dernière fois pour une semaine.
Mais j'ai signé le solde de tout compte et l'attestation assédic, qui signale une rupture de contrat pour « fin de CDD ».
On me conseille d'envoyer une lettre réfutant ce terme, puisque n'ayant rien signé il y a rupture de CDI.
Et on me conseille d'entamer une procédure prud'hommale, ou de négocier avec mon patron pour qu'il me paye jusqu'à fin octobre.
Et vous, qu'en pensez-vous ? Je ne veux pas abuser de la situation, je sais que diriger une entreprise peut être difficile, mais j'estime qu'un employé a des droits pour le protéger.
Que feriez-vous à ma place ?
Merci infiniment pour vos avis.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. BERNON

Droit du travail

84 avis