Cessation personnelle de période essai et indemnités CSP

Publié le 28/02/2016 Vu 1055 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

28/02/2016 09:21

Bonjour,

Licenciée pour motif éco avec un csp en nov 2014, un concessionnaire automobile me fait une proposition et va me proposer une période d'essai avant un CDI.
Compte-tenu du "tableau très noir" des conditions de travail que l'on m'a décrit (ambiance, surveillance, pas de considération....) par prudence, pourriez-vous m'indiquer si de nouvelles lois sont intervenues en 2015 ou 2016 concernant les période d'essais et lesquelles.
Si "je" romps ma période d'essai, est-ce que je bénéficierai ensuite à nouveau des avantages du csp ?
Si c'est un intérim pour commencer, ou une immersion professionnelle, ou un cdd, si c'est moi qui romps ma période d'essai, pourrais-je ensuite bénéficier de mes allocations CSP ?
Merci beaucoup, c'est assez urgent,
POLE EMPLOI est incapable de me répondre et au bout d'un an, étant suivie par "INGENIERIE", la personne ne sait pas non plus, et mon ancienne conseillère ne me répond plus du fait qu'INGENIERIE soi-disant me prend en charge.
Bien cordialement
Caroline, 52 ans

28/02/2016 09:43

Bonjour,
Pôle Emploi devrait quand même pouvoir vous le confirmer éventuellement suite à un message sur leur site internet mais la rupture de la période d'essai permet de retrouver le CSP mais sans que sa durée initiale se trouve modifiée mais si le licenciement date de novembre 2014 normalement il est terminé un an après et vous deviez être sous l'ARE...
Si vous êtes suivie par un autre organisme, il devrait pouvoir s'informer également pour vous répondre...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

28/02/2016 09:46

Merci de votre réponse.
J'ai un CSP pour 3 ans ayant plus de 50 ans, je touche beaucoup moins maintenant après la 1ère année.
Vous avez raison, c'est l'ARE qui m'accorde encore environ 600 jrs d'indemnisation,
NON, j'ai adressé des demandes par mails et ns recevons des rép comme quoi nos demandes seront traitées mais elles ne le sont pas, vive la France !!
Je cherche à savoir si je pourrai de nouveau être indemnisée comme avant, si c'est moi qui rmps au cours de ma période d'essai..
Merci si vous avez des précisions,
cdt

28/02/2016 09:56

Je pense que vous vous trompez, le CSP en lui-même ne peut pas avoir une durée supérieure à 12 mois portée à 15 mois par des périodes d'activité après le 6° mois mais votre indemnisation totale, ARE comprise peut être effectivement initialement de 3 ans avec possibilité de prolongation notamment par des droits rechargeables...
Je ne vous ai pas parlé de mail mais de message sur le site internet de Pôle Emploi pour une information générale mais adaptable à votre situation personnelle...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

28/02/2016 10:02

Dans mes "courriers" et échanges avec POLE EMPLOI, je ne peux pas envoyer de messages, c'est bloqué et ce depuis le début de mon csp, on nous demande d'envoyer des mails à notre conseiller au 032.."
et vous avez raison csp 1 an puis ARE d'où des indemnités durant 3 ans
Je vais me rendre à POLE EMPLOI demain,
Cordialement

28/02/2016 10:19

Je vous dis qu'il est possible depuis le site de Pôle Emploi de demander des informations générales avec des réponses qui étaient encore faites récemment dans les 2 à 3 jours ouvrés mais si vous pouvez vous y rendre directement, c'est mieux...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.