Demission congé de presence parentale

Publié le Vu 610 fois 5 Par pmic
30/09/2018 23:01

Je souhaite démissionner d'un congé de présence parentale et je souhaite savoir comment vous vous y êtes pris, avez vous fais un préavis, comment cela a été vu par votre employeur

merci de votre réponse

30/09/2018 23:13

Bonjour,
Il faudrait savoir ce que vous entendez par démissionner d'un congé de présence parentale et si en fait vous voulez démissionner de l'entreprise...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Qui propose une pensée pourrait commencer par se l'appliquer à lui-même.
Répondre à côté et/ou quand on n'est pas compétent en se trouvant des excuses relève d'un choix de tromperie qui peut être justement rectifié non pas par plaisir mais par souci d'efficacité.
Chacun est libre de répondre quand cela lui semble utile en ne cédant pas aux provocations et en faisant mieux que commenter mais en délivrant de bonnes informations et/ou une vision juridique éclairée qui peut être différente puisque c'est un forum.

30/09/2018 23:22

Je suis en cdi dans une entreprise et en CPP et je souhaite démissionner de l'entreprise, je souhaite démissionner avant la fin de mon cpp je ne pourrai retourner dans l'entreprise à cause de la maladie de mon fils

comment tourner la lettre de demission

30/09/2018 23:38

Vous pourriez démissionner et , a priori, si le préavis se déroule pendant le congé de présence parentale, il n'est pas à effectuer, par précaution vous pourriez en demander confirmation écrite à l'employeur...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Qui propose une pensée pourrait commencer par se l'appliquer à lui-même.
Répondre à côté et/ou quand on n'est pas compétent en se trouvant des excuses relève d'un choix de tromperie qui peut être justement rectifié non pas par plaisir mais par souci d'efficacité.
Chacun est libre de répondre quand cela lui semble utile en ne cédant pas aux provocations et en faisant mieux que commenter mais en délivrant de bonnes informations et/ou une vision juridique éclairée qui peut être différente puisque c'est un forum.

28/12/2018 10:48

Bonjour,

je suis dans uns situation simiaire et aimerais avoir des éclaircissements, si vous pouvez je suis preneuse ;)

Je suis salariée d'une entreprise et bénéfiie d'un Congé de Présence Parentale que je prends de manière fractionnée (environ 2 jours par semaine) depuis avril. Je vais avoir besoin de prendre mes semaines complètes à partir de mars puisque mon fils ne peut se rendre à l'école que l'après-midi et que je dois rester auprès de lui le matin, je vais donc poser mes CPP en continu.

En parallèle de cela, j'exerce depuis plus d'un an une activité en free-lance et celle-ci pourrait se développer avec une nouvelle branche de mon employeur actuel. Cela serait parfait car me permettrait de travailler de chez moi dans un univers que je maîtrise.

Pour autant suis-je obligée de démissioner ? Ou puis-je rester salariée, en CPP et facturer en parallèle des missions sur le nouveau projet à mon employeur (+ autres factures à d'autres clients) avec mon statut d'auto-entrepreneur du moins de façon temporaire, le temps de développer mon activité de façon plus sereine.

Mon autre question concerne la période de préavis qui interviendra au moment de la démission, est-ce que, contrairement aux Congés Payés, le CPP ne "recule" pas la période de préavis ? Puis- "effectuer" mes 2 mois de préavis en étant en CPP (sans être présente dans l'entreprise donc) ?

Merci par avance de vos éclaircissements

Sophie

28/12/2018 12:57

Bonjour,
Je pense que pour une meilleure compréhension, il serait préférable d'ouvrir un nouveau sujet en supprimant votre message sur celui-ci pour qu'il n'y ait pas de doublon...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Qui propose une pensée pourrait commencer par se l'appliquer à lui-même.
Répondre à côté et/ou quand on n'est pas compétent en se trouvant des excuses relève d'un choix de tromperie qui peut être justement rectifié non pas par plaisir mais par souci d'efficacité.
Chacun est libre de répondre quand cela lui semble utile en ne cédant pas aux provocations et en faisant mieux que commenter mais en délivrant de bonnes informations et/ou une vision juridique éclairée qui peut être différente puisque c'est un forum.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Bénéficiez de 20min de consultation offerte avec un avocat. En profiter
Nouveau sur Légavox.fr

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.