Les procédés staliniens d'un employeur

Publié le Vu 763 fois 0 Par LESEIGNEUR
06/04/2009 22:35

Bonjour
Dans le cadre de son nouvel emploi, mon fils est muté en région parisienne, début mai. Papa d'un petit garçon, sa concubine, malgré un CDI sur ROUEN, s'installeront tous les trois. A la recherche d'une location, l'appartement est trouvé (chose peu probante en région parisienne). Parmi les documents réclamés par l'agence immobilière, une attestation de l'employeur de la concubine de mon fils, stipulant en autre qu'elle n'est pas démissionnaire. Attestation délivrée, dossier accepté. Une semaine plus tard, elle transmet tout de même son préavis de démission. Dès réception, sa societé faxe immédiatement une attestation à l'agence immobilière précisant la démission et que cette envoie est faite sur La demande de sa concubine. Ce qui est entièrement faux et ce qui a, de plus, pour effet de ne plus répondre aux exigences de l'agence et de ne plus avoir d'appartement. Sa société avait-elle le droit d'effectuer cet envoi ? D'autre part, la concubine de mon fils a tenté, auprès de sa hiérarchie, de s'expliquer et de ne plus vouloir démissionner. Ces derniers ont accepté à la condition qu'elle signe un document sur lequel est stipulé qu'elle n'engagerai aucune procédure à l'encontre de la société. Cette pratique est-elle tolérable et s'inscrit-elle dans le droit du travail.
Dans l'attente de votre réponse.
Cordialement.

T.LESEIGNEUR

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BARRE

Droit du travail

1 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

19 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.