Intimidations par mes supérieurs suite à entretien avec RH

Publié le 26/10/2017 Vu 993 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

24/10/2017 20:14

Bonjour,

J'ai intégré une administration en CDD.
Malgré plusieurs départs en retraite, le discourt des RH était clair : les départs ne seront pas remplacés.
Cependant, voilà qu'un collègue venu après moi à eu la chance d'un CDI (contrat sénior).

Quelques semaines après notre arrivée dans cette administration, nous avions été conviés à une entrevue avec la RH en compagnie notre N+1. Lors de cette entrevue, la DRH nous a invité à venir vers elle en cas de besoin.
C'est donc ce que j'ai fait : j'ai pris en RV pour exposer personnellement mon souhait de rester dans cette administration puisque l'embauche de mon collègue me laisse de l'espoir.
Mon interlocutrice m'a conseiller de formaliser ma demande par écrit et de ce faire sous couvert de ma hiérarchie (N+1 et mon Directeur de service).

J'ai donc informé ces derniers de ma démarche. Mais voilà, tous deux m'ont fait des remontrances de ne pas être venu les voir avant ma prise de RV et que cela compromets mon embauche.
Cette remarque est une intimidation à peine cachée et je pense même qu'ils vont émettre un avis défavorable à mon embauche.

Est-ce une obligation d'informer ma hiérarchie si je veux me rendre aux RH ? Suis-je obligée de leur faire part du motif de ma démarche ?

Mon embauche étant compromise, ai-je intérêt de référer de cette "intimidation" à un syndicat ou même à la DRH ?

Que peut on me conseiller ?

25/10/2017 14:18

Bonjour,
S'agissant d'un statut de droit public, je vous conseillerais de vous rapprocher des Représentants du Personnel ou, en absence dans l'établissement, d'une organisation syndicale de la Fonction Publique...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit du travail

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit du travail

1434 avis

249 € Consulter