Periode de mise en situation en milieu professionnel

Publié le 09/09/2017 Vu 10878 fois 10 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

07/09/2017 20:25

Bonjour,
Vendeuse automobile confirmée, je suis en recherche active d'emploi.
Je postule a une offre d'emploi transmise par pole emploi dans une petite entreprise familiale type mandataire importateur. Je n'ai jamais travaillé qu'en concession classique. De plus le marché de ce produit est totalement différent. Afin de renforcer ma candidature je propose la PMSMP au patron.
Celui-ci accepte direct (totalement gratuit pour lui) et j'attaque ma semaine de mise en situation. Des le 1er jour, mon patron me demande de me creer un compte sur le bon coin et d'y mettre des annonces avec mon numero. Il me transfere immédiatement les demandes tres nombreuses des clients, me sommant de faire des offres dans la foulée. N'ayant aucun vehicule en stock je dois demarcher les vendeurs en allemagne sans rien y connaitre.
Le soir a 22h40 il m'envoie des messages via skype (j'ai du l'accepter sur mon compte perso) pour que je mettes de suite les annonces sur le bon coin. Le lendemain je me prends une soufflante parce que je ne l'ai pas fait. Il ne me consacre pas de temps et je passe mon temps a lui courrir derrière pour savoir quoi repondre aux clients (delai de livraisons, conditions de la garantie).
Etant tres debrouillarde. je fais une vente toute seule le 3eme jour, et me charge des formalités toute seule. Je me defonce car il me repete sans cesse que c'est une periode d'essai et que je ne dois pas compter mes heures. Il me fait miroiter l'embauche mais plus la fin de semaine approche et plus je m'aperçois que je me suis formé seule (en 4 jours appelez moi TGV). Et je parierai même qu'il ne m'embauchera pas.
Que puis-je faire? A-t-il respecté ses engagements de tuteur de la structure d'accueil?
Merci de votre aide Dernière modification : 08/09/2017

07/09/2017 20:47

Bonjour,
Il faudrait déjà savoir si vous disposez de preuves de ce que vous a demandé l'employeur car je pense que vous n'en avez pas mais vous pourriez référer à Pôle Emploi des conditions d'exécution des Périodes de Mise en Situation en Milieu Professionnel...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

07/09/2017 20:56

Des preuves j'en ai. Les échanges avec les clients par mail, tous les mails qu'il me transfère, les messages nocturnes sur Skype, le bon de commande avec le client, mes annonces sur le bon coin

07/09/2017 21:21

Cela ne constitue pas des preuves que l'employeur vous a demandé créer un compte à votre nom et de passer des annonces sur celui-ci, ce qui pourrait se retourner contre vous...
Les messages nocturnes ne vous obligent pas forcément à les consulter dans l'instant...
Et de toute façon, il faudrait savoir quel recours vous voudriez exercer alors qu'en plus vous anticipez ce qui pourrait se passer...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

07/09/2017 22:20

Pas de recours juste de la curiosité. Pour 1 semaine de travail!!! Y a des personnes qui osent un recours pour 1 SEMAINE?????
J'anticipe car j'ai vu 2 candidats aujourd'hui et que la période s'arrête demain. Mais peut-être me trompe-je...
Par contre je vais suivre votre conseil et en référer au conseiller Pôle Emploi
Merci
Cdlt

07/09/2017 22:26

J'étais curieux de savoir justement quel recours vous envisagiez après une semaine...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

08/09/2017 13:12

Denier jour de PMSMP.
Pas d'embauche en vue.
Propos du patron et tuteur : " la période d'essai est pas assez longue. Dans l'ensemble c'est très bien puisque tu as fait ta vente toute seule mais tu ne parles pas encore allemand couramment. Je vais essayer de gratter 1 mois de plus à Pôle Emploi...". A suivre

08/09/2017 14:41

Bonjour,
Ce n'est pas une période d'essai puisqu'il n'y a pas encore d'embauche elle n'aurait commencé qu'une fois le contrat de travail signé s'il en avait comporté une...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

08/09/2017 15:23

On est d'accord. J'ai l'impression que ce Mr n'a pas bien compris le principe de la PMSMP.

09/09/2017 10:21

Maintenant je ne plaisante plus et j'ai besoin d'aide.
Le Vendredi matin j'ai suivi votre conseil, j'ai contacté le référent Pole Emploi (référent qui n'est pas ma conseillère habituelle) pour lui faire part de la situation. Il m'entend et me dit avoir,de toute façon, prévu d'appeler le patron pour faire le point, et aussi pour avoir les 2 sons de cloche. Normal.
A midi, le patron vient me voir pour me dire que le "mec" de Pole Emploi l'a appelé et il me raconte leur échange. Il me rapporte lui avoir dit que la période d'essai était trop courte pour être sûr, mais que dans l'ensemble il est très content de moi car j'ai fait une vente toute seule. La jme dis que le référent PE devrait se rendre compte de l'abus. Et la le patron m'annonce que le référent PE nous a donné rdv Lundi pour trouver une solution pour me garder plus longtemps en "formation". Je trouve ca bizarre mais bon...
En fin de journée (dernier jour de PMSMP) j'échange avec le patron. Normal. Il me dit "je t'ai laissée toute seule parceque je voulais voir si tu craquerais". Bref il me dit être satisfait de moi car j'ai tenu bon, car je lui ai fait une vente toute seule, et il me dit vouloir poursuivre avec moi car je conviens tout à fait au poste, mais qu'il voudrait prolonger la période d'essai. Il ne fait aucun doute qu'il prend la PMSMP pour une période d'essai gratuite. Je lui explique que l'offre d'emploi à laquelle j'ai postulée (publiée via Pole Emploi), proposait un CDD avec possibilité de CDI. Qu'un stage payé par Pole Emploi ne m'intéresse pas, et qu'il peut encore profiter de la période d'essai (la vraie) du CDD pour me tester. Il resté bloqué sur le fait qu'il veut "gratter" un mois de plus à PE.
Sans complexe...
J'attend donc le rdv de Lundi mais là où je suis inquiète c'est que le référent PE (aux dires du patron) a présenté le rdv, non pas comme un bilan tripartite mais comme une proposition de solution pour que je travaille chez lui au frais de PE.
Alors je fais des recherches sur le net et je découvre qu'il existe un truc, la POE (préparation opérationnelle a l'emploi) qui permettrait donc au patron de "gratter". Donc toujours pas d'embauche pour moi, et apparemment je ne pourrais pas refuser sous peine de radiation. Ce qui m'inquiète c'est que si j'accepte je continue à consommer mes droits sans aucune garantie d'embauche (vu le comportement du patron je ne peux absolument pas lui faire confiance).
Je précise que je suis vendeuse automobile confirmée (8 ans d'expérience), qualifiée pour le poste (vente autonome le 3ème jour). Peut-on vraiment me proposer une POE?
J'ai l'impression de m'être tiré une balle dans le pied en proposant la PMSMP à l'entretien d'embauche, à ce patron malhonnête. Ce que je voulais c'était un retour rapide à l'emploi, certaine de démontrer mes compétences et ma motivation lors de cette semaine.
Je suis désespérée car je risque de me retrouver dans la moise :
- soit j'accepte la POE (injustifié) et je "mange" tous mes droits PE sans garantie d'embauche
- soit je refuse et je suis radiée, et pas sure de retrouver immédiatement un poste
Merci de votre aide
Une Elodie qui n'a pas dormi de la nuit

09/09/2017 10:43

Bonjour,
De toute façon, on ne peut pas revenir en arrière et même si vous vous étiez tirée une balle dans le pied, c'est fait, alors que vous n'avez cherché qu'à faciliter votre embauche...
Pour l'utilisation de vos droits à Pôle Emploi, à moins que vous ayez la possibilité de trouver un autre emploi, ce serait le cas de toute façon même si vous n'aviez pas rencontré cet employeur...
Pour la radiation, tant que vous n'aurez pas rencontré le référent Pôle Emploi, vous n'en savez rien et même pas d'ailleurs si c'est une Préparation Opérationnelle à l'Emploi qui vous sera proposée...
Il me semble que vous n'avez pas d'autre choix que de prendre en compte ce que décidera cet employeur en essayant de dormir sur vos deux oreilles mais que si ensuite vous étiez embauchée, une période d'essai serait superflue puisqu'il aurait eu le temps de tester vos compétences professionnelles...
C'est aussi l'inconvénient du système que de son côté un employeur essaie de l'utiliser pour que ça lui revienne le moins cher possible...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit du travail

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit du travail

1434 avis

249 € Consulter