Conservation mutuelle après licenciement pour inaptitude suite à

Publié le 29/12/2015 Vu 2725 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

13/12/2015 09:32

Bonjour,
Après un accident du travail survenu le 3/10/12, j'ai été consolidé le 30/11/15 (avec soins orthophoniques et surveillance en neurologie) . La semaine dernière, j'ai passé la 2ème visite avec la médecine du travail qui m'a déclaré inapte. Je vais refuser le poste aménagé que mon employeur va me proposer et il va me licencier pour inaptitude en fin d'année. Le point de départ de ma retraite est fixée au 1/05/2016.
Je souhaiterai vivement conserver ma mutuelle
Je travaille pour un grand groupe financier (15 ans d'ancienneté) et il s'agit de leur propre mutuelle
Commment puis-je faire?
Merci d'avance pour vos conseils,
Glanys

13/12/2015 11:02

Bonjour,
Vous aurez droit à la portabilité de la mutuelle après le licenciement que devra vous proposer l'employeur, sans cotisation pendant le temps d'indemnisation par Pôle Emploi, puis, après la prise de la retraite, la dite mutuelle devra vous proposer un tarif préférentiel pour que vous puissiez la conserver...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

13/12/2015 11:20

Bonjour,
Dès la notification de votre licenciement,vous vous inscrivez à Pôle emploi et demandez une attestation d'ouverture de la continuité des droits à l'assurance chômage.
Chaque mois,vous envoyez un exemplaire à la mutuelle
Dans les 15 jours qui suivent la date de rupture du contrat de travail l'employeur doit vous fournir 1exemplaire(salarié) de la fiche de sortie comme adhérent actif à la mutuelle ,dument complétée et signée.
Les informations doivent figurer sur votre certificat de travail.
A votre retraite ,vous pourrez à demander d'adhérer à titre individuel
à la même mutuelle ,soit sous forme de contrat collectif facultatif,soit individuellement.En aucun cas la cotisation ne devra être supérieure à 50% de l'ensemble de la cotisation actuellement payée par votre employeur.
exemple si cotisation actuelle totale 40€ la cotisation à la retraite ne devra pas dépasser 60€ par mois.
Amicalement vôtre.
suji KENZO

13/12/2015 12:07

A vos ordres...
On sait mainenant comment calculer une majoration de 50 %...
On va sans doute nous affirmer encore que l'adhésion individuelle à une mutuelle coûte moins cher que lorsque l'on est sous un contrat collectif...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

15/12/2015 10:41

Bonjour,
Il y a des contrats collectifs non obligatoires et valables en toutes circonstances ,avec adhésion volontaire individuelle,et c'est ceux là qu'il faut privilégier à la retraite.,ou en activité (généralement moins chers que les mutuelles collectives obligatoires avec des meilleurs prestations, valables partout, qui n'augmentent pas en fonction de l'âge et des salaires ou pensions)).Ce sont les gens qui choisissent en fonction de la concurrence et surtout du niveau de prestations offertes,notamment en dentaire , optique et dépassement d'honoraires.Il faut demander des devis un peu partout .Aujourd'hui,beaucoup de mutuelles corporatives ,autrefois réservés à des professions spécifiques,ouvrent leurs portes à tout le monde ,sans conditions.Pour d'autres ,il y a des parrainages nécessaires ,mais il y en a de moins en moins.
Certaines associations offrent également de bons contrats collectifs à titre individuel,les syndicats également,mais il faut être adhérents chez eux.
Amicalement vôtre
Suji KENZO

15/12/2015 19:01

Bonjour,
En dehors des publicités pour les contrats individuels qu'il faudrait privilégier, je pense que vous saurez déterminer où est votre intérêt puisque vous paraissez vivement satisfait du contrat collectif dont vous avez bénéficié de toute façon si vous optez pour celui-ci vous n'aurez pas de délai d'attente ou de carence avant que certaines garanties vous couvrent...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.