L'employeur avait-il le droit de ne pas me reclasser ?

Publié le 05/02/2010 Vu 917 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

05/02/2010 18:04

Bonjour,

Voilà mon problème : mon dossier est passé devant le conseil de prud'homme ce matin. J'ai été licencié le 30/01/09 suite à une inaptitude consécutive à une maladie professionnelle. 2 postes proposés que j'ai dû refuser car non compatibles avec mon handicap.
Or, le 15/01/09, sur Pôle Emploi, j'ai relevé une offre de cette entreprise pour un poste qui aurait pu me convenir, et qui ne m'a pas été proposé.

Donc j'attaque au CPH pour licenciement sans cause réelle et sérieuse et non proposition de reclassement..

La partie adverse n'a qu'un argument : l'autorisation de l'inspection du travail du 21/01/09 parce que j'étais conseiller prud'homal. Et que je n'ai pas attaqué cette décision devant le tribunal administratif dans les deux mois.
Or, pour moi, le fait d'être licencié n'avait rien à voir avec mon mandat CPH. Et je n'avais jamais eu ce cas de figure devant le Conseil.

Est-ce vrai que le fait que je n'ai pas demandé l'annulation devant le tribunal administratif fait que je ne peux être que débouté de ma demande devant le Conseil de PH ?

Si c'est vrai, quelle injustice, car tout employeur peut s'arroger le droit de licencier en mépris du code du travail sur le non respect du reclassement d'un salarié victime d'une maladie professionnelle, et handicapé à vie.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.