Espionnage d'un entretien

Publié le Vu 720 fois 7 Par courtoisie
29/11/2014 10:30

Bonjour,
Je viens de recevoir un courrier de ma hiérarchie me convoquant à un entretien afin de discuter d'un licenciement éventuel. je n'ai à ce jour reçu aucun blâme pour faute ou manquement professionnel. mes droits élémentaires n'ont pas été respectés puisque il n'est précisé que je ne peux me faire accompagner que par un collègue de travail. je vais me rendre seul à ce rendez-vous car je ne veux pas condamner d'avance un collègue qui par sa présence sera stigmatisé. la société pour laquelle je travaille cumule faute grave sur faute grave et ne respecte pas systématiquement les droits du travailleur. je voudrais filmer et enregistrer cet entretien à l'insu de ma hiérarchie pour prouver les dérives quotidiennes auxquelles nous sommes confrontées et pour faire valoir que cet entretien ne repose que sur une volonté d'intimidation, un abus de pouvoir.
comment puis-faire reconnaître le contenu de l'enregistrement pour faire valoir mes droits les plus élémentaires? quels risques j'encours?

29/11/2014 10:51

Bonjour,
S'il y a des Représentants du Personnel dans l'entreprise, je ne vois pas en quoi vos droits ne sont pas respectés puisque l'employeur semble respecter la procédure...
L'enregistrement que vous pourriez faire à l'insu de votre interlocuteur n'aurait aucune valeur devant le Conseil de Prud'Hommes...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

29/11/2014 11:06

Bonjour,
Non, aucune liste de représentants du personnel n'a été fournie. elle a été demandée mais aucune réponse n'a été rendue à ce jour.je travaille pour une filiale d'un grand groupe, filiale créée il y a moins d'un an. nous ne bénéficions d'aucun avantage. nous sommes un peu moins d'une quinzaine d'employés. il n'y a pas de représentant syndical non plus.
l'enregistrement étant à proscrire, que puis-je faire ?

29/11/2014 11:49

Je n'ai pas parlé de liste mais de présence de Représentant du Personnel dans l'entreprise, ce qui est d'après vos indications vraisemblable et donc l'employeur respecte la formulation à porter sur la convocation...
Vous pourriez donc vous faire assister par un Représentant du Personnel...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

29/11/2014 12:15

il n'y a pas de représentant du personnel sur le site. comme je l'ai écrit je travaille pour une filiale récente dépendant d'un grand groupe situé à l'autre bout du territoire . notre règlement, notre fonctionnement et les démarches administratives relèvent de ce groupe mais nous n'avons aucun avantage et surtout pas ceux des employés de ce groupe principal. je comprends que cela soit difficile à comprendre pour vous, mais notre quotidien est rythmé par une bascule permanente entre nos devoirs et nos obligations à l'égard de et formatés par les exigences de ce groupe principal et par nos droits forcément restreints par notre appartenance à une filiale.c'est un yoyo déstabilisant et mal vécu par tous.par conséquent le courrier reçu ne me permet pas de mettre en oeuvre toutes les chances de pouvoir être accompagné comme je devrais l'être. j'ai sollicité auprès de ma hiérarchie cette aide il y a deux jours suite à la réception du courrier. mon mail n'a pas été ouvert par ma hiérarchie et ne l'est toujours pas. au regard de cette omission je me suis déplacé sur mon lieu de travail pour le demander de vive voix. il m'a été répondu qu'ils n'en savaient rien mais que des recherches seraient effectuées. ces recherches ne se feront pas ce we. tout sera fait pour retarder au maximum la mise en place de ce droit au risque pour moi d'arriver le jour j sans avoir l'assurance d'une présence "neutre" à mes côtés qui me garantirait un amoindrissement de dérives possibles et certaines de ma hiérarchie lors ce entretien dont l'objectif est , je le rappelle, la discussion éventuelle d'un licenciement.je vous remercie de l'attention que vous manifestez à ma demande.

29/11/2014 13:14

Vous parlez de site donc on ne peut pas deviner s'il y a un siège qui pourrait se trouver ailleurs et je vous rappelle qu'il y a normalement un Délégué du Personnel à partir de 11 salariés...
De toute façon, cela ne pourrait constituer qu'un vice de procédure qui ne remettrait pas forcément en cause le licenciement par lui-même si en absence de Représentant du Personnel, il n'était pas mentionné que vous pouviez vous faire assister par un Conseiller du Salarié...
En tout cas, merci pour votre attention...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

30/11/2014 00:56

Bonsoir,

Ils pourront dire qu'ils n'ont pas vu votre mail. Avez-vous envoyé un courrier recommander avec accusé de réception ?

Effectivement, vous avez le droit d'être accompagné, mais comme il a été dit, cela ne remettrait pas en cause le licenciement.

La vidéo en soi ne vous apportera rien devant les prud'hommes. Mais prenez un maximum de preuve (échanges de mails, sms, courriers, témoignages de vos collègues documents, ) qui peuvent prouver cela.

30/11/2014 21:41

Bonsoir,
j'ai vu ma hiérarchie aujourd'hui. elle confirme verbalement la réception du mail qu'elle n'a pas ouvert et reporte à demain ma demande d'un représentant du personnel. elle m'a dit devoir appeler le siège demain pour demander car elle n'est pas au courant. j'ai également envoyé le mail à son supérieur direct dans notre région, mais je n'ai pas reçu l'accusé de réception ce qui me porte à croire qu'il n'est pas pressé non plus de mettre en contact avec le représentant du personnel car il a dû être mis au courant de ma demande. ma hiérarchie n'a rien laissé filtrer aujourd'hui des raisons qui motivent ce souhait de licenciement. je trouve curieux que ce courrier arrive dans la foulée d'un accident du travail mais bon ....

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Me. CARETTO

Droit du travail

98 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.