Licencié pendant mon accident de travail

Publié le 22/09/2008 Vu 2707 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

22/09/2008 01:20

Bonjour,
Voila ce qui m'amène à vous contacter.
J'ai travaillé pour en employeur particulier comme chauffeur de sécurité sur PARIS 75116 (milliardaire russe) et de ce fait je suis attaché à cette convention collective.
J'ai eu un premier contrat de travail (période d'essai renouvelable une fois) de deux mois du avril 2006 au juin 2006. Le 7 mai 2006, j'ai été victime d'un accident de travail. J'en ai rendu compte au majordome, responsable des employés. Mais compte tenu de la venue de monsieur sur Paris, il n'aurait pas été bon de ne pas travailler et en plus selon ses dires c'était un plus pour valider mon embauche par la suite. J'ai pris sur moi et j'ai donc continué à travailler avec des antalgiques et une genouillère. En repos début juillet 2006 je suis rentré chez moi dans le nord afin de me rendre à l'hôpital pour faire des examens. Mais il en fallait un second (IRM) date fixée au 3 août 2006. J'ai rendu compte de mon état de santé au majordome. Fin juillet, monsieur quitte Paris pour une de ses résidences en Espagne. De ce fait il me salut et me dit que je suis un bon garçon et que l'on se voit plus tard. Le 1er août 2006, le majordome demande à me voir. Mon contrat de travail se terminant le 3 août je pense que c'est pour finaliser mon embauche juste avant les vacances. Mais non ! Stupeur il me dit qu'il ne renouvelle pas mon contrat sans aucune raison valable. Je n'ai aucun courrier lorsque je le quitte et je rentre chez moi dans le nord en laissant mes affaires dans la pièce de 5,96m² qui me sert de chambre. Le 3 août comme prévu je passe mon IRM et là, la sanction tombe, rupture des ligaments croisés et du ménisque interne du genou gauche. J'ai à ce jour subit 4 interventions chirurgicales et je ne suis toujours pas remis car je dois encore me faire opérer et subir une greffe osseuse et je suis atteint d'Algo-neuro-dystrophie. Revenons en à la manière dont j'ai été licencié, le motif qui apparaît sur l'attestion Assedic et "REFUS DE SIGNER LA CONVENTION DE RECONVERSION" Je n'ai jamais entendu parler de ce sujet et n'ai jamais été convoqué à aucun entretien concernant cette convention.
De plus comment est-il possible de déclarer un employé en accident de travail le 1er août 2006 et le licencier au 3 août 2006.
J'aimerais avoir des réponses à mes questions.
Cordialement JFL

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.