Licenciement femme enceinte

Publié le 17/10/2008 Vu 1648 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

17/10/2008 13:03

Bonjour,
Je suis enceinte de trois mois, mon employeur est prévenu oralement de mon état.
Il veut me licencier "de suite" car il ne me supporte plus (c'est le seul motif à ce jour car il m'a dit qu'il avait une liste très longue de choses à me reprocher je lui en ai demandé la teneur par écrit, j'attends depuis un mois qu'il me la transmette) et est très mécontent du fait que je sois enceinte et que je ne veille pas démissionner. Je lui ai précisé que je souhaitais prendre un congé parental et que je lui proposais, à mon retour de congé parental de s'arranger pour effectuer un départ amiable. Il refuse catégoriquement et m'a proposé un licenciement pour faute, que j'ai bien sûr refusé, n'ayant commis aucune faute.
Il m'a déjà depuis 6 mois supprimé la moitié de mes activités. Je suis secrétaire-comptable sur le papier mais je suis aussi informaticienne et je développais jusqu'à récemment des logiciels en interne ou pour les clients. Je faisais aussi des formations pour les clients. Cela non plus je n'ai plus le droit de le faire. Pour le simple motif que mon employeur a décidé que je n'en ferais plus.
Depuis qu'il sait que je veux pas démissionner, il me demande des tableaux statistiques à faire toutes les semaines avec des comparaisons à faire avec les mois précédents et les années précédentes. Je sais par mes collègues qu'il consulte mes emails et mon disque dur quand je ne suis pas là.
De plus, il a (je suis en congé maladie suite à une grande fatigue due à ma grossesse) supprimé des logiciels qui me servait sur mon disque dur et mes fonds d'écrans personnels.
J'ai demandé une semaine de vacances, il me l'a d'abord accordé par oral devant mes collègues puis mise en attente sous prétexte de vérifier les dates de mes collègues. Ensuite cette semaine de vacances a tout bonnement été supprimée à cause du fait que je suis tombé en arrêt maladie.
Je viens d'apprendre par mes collègues qu'une caméra de vidéosurveillance avec prise de sons vient d'être installé au-dessus de mon poste de travail pour vérifier les arrivées des gens à l'accueil mais elle lui permet aussi de voir et entendre tout ce que je fais à mon poste de travail. Est-ce légal ?
Que puis-je faire ? Je dois encore tenir quatre mois avant le début de mon congé maternité, manifestement mon employeur veut me faire craquer pour que je démissionne, quels recours ai-je ?
Merci d'avance pour votre réponse.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis