licenciement pour abandon de poste

Publié le 17/02/2011 Vu 2048 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

17/02/2011 21:55

Bonjour ,

je suis hotesse de caisse depuis bientot deux ans ,avec une contrat à 29h semaine ,et je suis en CDI.

j'ai eu plus d'une dizaine d'avenants à plein temps, j'ai aussi eu beaucoup d'heures supplémentaires .

Aujourd'hui je ne veux pas démissionner, mais je veux partir, mon patron m'a proposé l'Abandon de poste.

mes questions à ce sujet sont donc les suivantes :
vais-je toucher mes assedics à 75 ou 70% ?
pole emploi prend t-il en compte mes heures supplémentaires pour calculer mon allocation chomage ?
si pole emploi ne prennent pas en compte mes heures sup, aurais-je la chance de pouvoir récupérer mes anciens droits?
mon patron ne pourrait-il pas me licencier pour autre chose ?(sachant qu'il ne veut pas perdre d'argent !)

j'éspère réellement avoir une réponse car je suis perdue !
je m'en fait beaucoup, ca me fait peur !

merci d'avance.

veuillez agréer madame, monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs .

17/02/2011 22:46

Bonjour,
Si vous avez eu plusieurs avenants portant le contrat à temps plein, vous pourriez revendiquer un CDI à temps plein et cela pourrait peser pour obtenir de l'employeur une rupture conventionnelle
L'abandon de poste est une très mauvaise méthode...
L'indemnisation chômage est au maximum de 57,40 % du salaraire de référence auquel il faut déduire les charges sociales d'environ 10 %...
Le salaure de référence est basé sur l'ensemble des salaires bruts versés pendant les 12 derniers mois
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.