A.T et liquidation judiciaire

Sujet vu 249 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/06/18 à 23:20

Loulou13670, Bouches-du-Rhône, Posté le 15/06/2018 à 23:20
1 message(s), Inscription le 15/06/2018
Bonjour

Voilà mon époux et en accident du travail depuis le 26 juillet 2017 le 28 mai 2018 l entreprise à était fermé sur le champ pour liquidation judiciaire mais le soucis c'est que mon époux avait signer un cdi avec 2 mois de essaie en juin 2017
Le mandataire judiciaire lui a envoyer un CSP mais en étant en accident de travail jusqu'au 30 juin 2018 et ayant rdv avec le chirurgien le 29 juin 2018 pour savoir si il le prolongement ou pas comment pouvons nous donner une reponce le 28 juin 2018 date limite des 21 jour de réflexion en sachant que j ai appeller me mandataire pour lui demander la seule reponce qu elle mais donner si on ne renvois pas le papier sera comme un refus mais on ne sais même pas si il sera apte ou pas

Pouvez vous me dire comment faire svp
De plus penser vous qu il aura le droit au chômage en sachant qu il travailler 39h/semaine et ayant travailler du 1er juin 2017 au 26 juillet 2017

Es que ces heure de travail de un précédant emplois en sachant que il avait démissionner pourront être compris pour son ars cordialement

Poser une question Ajouter un message - répondre
P.M., Posté le 16/06/2018 à 07:33
40833 message(s), Inscription le 08/08/2010
Bonjour,
Le salarié peut se renseigner auprès de Pôle Emploi mais il pourrait accepter le CSP qui ne prendrait effet qu'au terme de l'arrêt-maladie...
Il n'est plus question d'aptitude dans le cadre d'une visite de reprise mais éventuellement en cas de nouvelle embauche…
A priori, il sera tenu compte des salaires des 12 mois travaillés qui précèdent l'arrêt de travail et cette dernière période valide l'affiliation...

__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com


Ajouter un message - répondre 


PAGE : [ 1 ]