Mise a pied conservatoire

Publié le 25/06/2015 Vu 673 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

25/06/2015 16:19

bonjour,

je travaille dans une grande enseigne de commerce de meuble comme hotesse de caisse depuis 7 ans. J'ai toujours ete irreprochable quant a mon travail.
J'ai recu lundi 22 juin un appel telephonique de mon DRH m'informant de ma mise a pied conservatoire et me demandant donc de ne pas venir travailler jusqu'au jour de mon entretien fixé le 1er juillet prochain.
J'ai recu ma lettre recommandée le lendemain matin confirmant cette sanction. je risque un licenciement. Le drh n'a pas pu m'informer du motif de la sanction et, honnetement je n'en ai pas la moindre idée.

Vais-je etre remunérée durant cette periode de mise a pied ?
Ne devait on pas me convoquer avant la mise à pied pour me dire quelle faute j'ai commis?
N'y a t il pas un nombre de jours maximum de mise à pied avant l'entretien ?
Je vis une veritable torture mentale.
Merci pour vos reponses

25/06/2015 22:18

Bonjour,
La mise à pied conservatoire n'est pas une sanction et pendant cette période, vous n'êtes pas rémunérée sauf si finalement l'employeur ne vous licenciait pas pour faute grave...
L'employeur vous ayant convoquée avec concomitance à l'entretien préalable, il a respecté la procédure...
Je vous conseillerais de vous faire assister lors de l'entretien préalable, de préférence par un Représentant du Personnel ou, en absence dans l'entreprise, par un Conseiller du Salarié, comme cette possibilité doit être rappelée dans la convocation...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

100 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.