CAE, reclassement abusif? (surveillant de collège)

Publié le 03/03/2016 Vu 940 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

03/03/2016 20:26

Bonjour à tous, merci pour le forum et vos aides.

Je suis surveillant en CAE depuis fin Novembre de cette année, tout se passait bien, 7% de mes études sont chahuteuses selon moi, pas plus comme voudrait me le démontrer mon employeur qui n'est pas derrière moi.

Je suis en contrat d'un an, mon contrat stipule qu'il ne peut être rompu qu'en cas de faute grave ou accord entre les 2 parties.

Il me propose un reclassement me reprochant que ses élèves ne sont pas en situation de sécurité avec mon travail. Je pense que ces accusations sont fausses. Avis contre avis.

Depuis la rentrée, j'ai eu beaucoup d'études, de situations de surveillance des cours et du self et du foyer.

3 problèmes :

J'ai eu une altercation verbale avec un élève sachant très bien qu'il n'avait rien à faire au foyer car il était plein, je l'avais prévenu juste avant, il s'était faufilé dans les couloirs qui devaient être fermés par un collègue, ce n'était donc pas le cas, et je lui ai dit de sortir, il me dit "je suis rentré avec 4 amis", c'est un élève sympathique mais turbulent avec du mal avec l'autorité. Je me recentre sur lui pour le faire sortir, il me regarde droit dans les yeux, j'ai gardé mon sang froid et il a réussi à partir. Rendez-vous chez le directeur, "Tu dois garder ton sang froid". J'ai pourtant gardé mon sang froid, mais j'ai pris en compte les mots du directeur et ai serré la vis faisant confiance à son expérience.

Deuxième situation "chaude", en étude toujours le même élève avec une étude pleine de 50 élèves ne veut pas s'assoir donc perturbe le commencement de l'étude, j'essaie de lui prendre son carnet, il fait le malin, c'est le chahut car il défie l'autorité ça fait rire les autres, le directeur passe dans les couloirs, entend ça, rentre dans l'étude et arrive d'un geste sec à le faire sortir. Merci.
Re rendez-vous, tu dois être plus ferme. Je suis encore plus ferme par la suite.

Troisième et dernière situation : je les fait attendre derrière une ligne jaune pour le self. Il me gratifient d'un "ouuais" général pour me montrer leur affection envers moi, un élan positif, que j'aurai aussi dû gérer car la CPE a cru à une "mini-émeute", ce sont ces mots, alors qu'il étaient heureux.. Il y a des grilles pour cause de travaux le long du self.
Re rendez-vous chez le proviseur, "on a cru à une mini-émeute "(alors que pas du tout donc..) et le proviseur me dit que je ne tient pas ses élèves, c'est faux selon moi, bref, et qu'il a vu quelqu'un s'accrocher et faire bouger la grille, je n'ai pas vu étant devant la troupe d'élèves, si ça s'est passé ça s'est passé derrière et vu du bureau du proviseur c'est possible mais très difficile, bref comme c'est un cas qui peut être dangereux, je le crois, je veille à la santé la sécurité des élèves bien entendu.

Après tout ça il veut donc me reclasser comme Auxiliaire de vie scolaire pour remplacer une fille qui fini son contrat CAE également à ce poste.

Je pense que ces accusations ne sont pas fondées et qu'il n'est pas dans son droit.

Bien sûr je prendrais le nouveau contrat si je n'arrive pas à m'en sortir, mais je veux rester surveillant, je pense y arriver, je préfère ce travail. J'ai bien évolué, il ne m'a rien parlé de positif alors que les élèves eux mêmes me remercient et j'en vois beaucoup arriver à s'émanciper.

Je crois au travail bien entendu mais aussi en la sagesse, l'altruisme, le respect de chacun etc, le directeur m'a dit prôné la domination sur les élèves et qu'il n'y avait que cette méthode qui fonctionne. Je ne crois pas à ce bas discours.

J'en suis donc ici et je vais contacter l'organisme qui s'occupe de mon contrat aidé, mais je viens ici car je n'arrive pas à les joindre et je ne veux pas faire d'erreur bien entendu, mon choix arrive vite et j'ai besoin d'argent.

Merci de votre aide et de m'avoir lu, j'attends vos réponses avec impatience, bonne route à tous, la vie est plus belle qu'on ne le croit et je remercie chacun de m'avoir aidé à être là où j'en suis.


Bises! :)

03/03/2016 21:21

Bonjour,
Donc, si vous pouvez affirmer que vos méthodes sont adéquates et les meilleures, vous devriez sans peine le faire valoir car nous ne sommes pas spécialistes a priori de la psychologie a adopter mais en Droit du Travail et même si non pas le CAE mais le CUI-CAE est de droit privé, si vous êtes dans un établissement public, je vous conseillerais de vous rapprocher des Représentants du Personnel ou, en absence dans l'établissement, d'une organisation syndicale de la Fonction Publique...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/03/2016 21:43

Bonjour et merci.

La CPE corrobore l'avis du directeur, je demanderai l'avis aux autres surveillants.

Apparemment elles ne sont pas bonnes pour le directeur.

Merci encore.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.