pas reçu lettre de licenciement ni ma paye

Publié le 20/02/2011 Vu 5183 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

18/02/2011 15:46

bonjour,

j étais aide-ménagère chez un particulier depuis le 14/08/2010, 3 heures par semaine et payée en CESU.

mon employeur m'a prevenu (par mail) qu'elle voulai me licencier au 31 janvier car elle déménageai.

à ce jour, 18 février, je n ai reçu ni lettre de licenciement, ni mon chèque pour le salaire de janvier; j ai juste reçu ma fiche de paye. lorsque je lui demande où en est mon chèque, elle me repond juste qu'elle l'a posté le 7 février et c est tout; alors que je n'est rien reçu; je suis même à decouvert à cause de ça.

j ai téléphoner à l'inspection du travail qui m'a repondu qu'il ne pouvai rien faire; qu'il fallai que j'envoie une lettre recommandée à mon employeur en la menaçant d'aller aux prud'homme.

que dois-je ecrire sur cette lettre; dois-je lui demander des indemnités supplémentaire, vu que je n ai pas eu de lettre de licenciement? ai-je droit un des indemnités de fin de contrat?

merci d'avance pour votre aide!

18/02/2011 19:27

Bonjour,
Vous mettez en demeure l'employeur d'avoir à remplir ses obligations dans les 48 heures et que sinon vous vous verrez contrainte de saisir le Conseil de Prud'Hommes en référé avec demande d'astreinte par jour de retard...
L'employeur vous doit normalement en plus le préavis à condition de provéder au licenciement sans les règles sinon, elle doit vous rémunérer jusque là...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

19/02/2011 10:27

Merci beaucoup pour votre aide; mais j ai enfin reçu mon chèque pour le mois de janvier ce matin (après lui avoir reclamer plusieurs fois et 19 jours plus tard). Mais je n ai toujours pas reçu de lettre de licenciement, que je vais lui reclamer en recommandé.

Cordialement

19/02/2011 11:12

Bonjour,
Vous n'avez pas à réclamer la lettre de licenciement, c'est l'employeur qui doit y procéder s'il le désire et tant qu'il ne l'a pas fait, elle doit vous rémunérer...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

20/02/2011 12:57

Bonjour,

Voici le mail que mon employeur m'a envoyer :

"nous avons bien pris connaissance de votre mail. Tout d'abord, je suis contente que vous ayez enfin reçu le chèque, malgré le retard occasionné.

Pour ce qui est de votre fin de contrat, je me permets de vous mettre ci-dessous notre échange de mail datant de début janvier, dans lequel je vous disais qu'une lettre recommandée n'était pas nécessaire compte tenu que votre contrat était de moins de 8h/sem.
Par la suite, vous avez accusé réception de ce mail, attestant que vous en aviez bien pris connaissance.
Vous ne pouvez donc pas faire jouer le fait de ne pas avoir été mise au courant de la fin de contrat.

Toutefois, si vous souhaitez que je vous envoie une lettre recommandée avec accusé de réception pour notifier la fin de contrat, je peux tout à fait le faire.
Étant donné que vous n'avez effectué aucune heure pour nous ce mois-ci, vous les déclarer reviendrait à faire un bulletin de paye pour 0 €.

Je pensais que nous nous étions mis d'accord "à l'amiable" et tout s'est toujours bien passé depuis que nous travaillons ensemble.
Il serait dommage qu'un simple retard de chèque gâche ces relations.

Je reste à votre disposition,

Cordialement,"

Le fait qu'elle m ai prevenu par mail qu'elle voulai me licencier, peut elle remplacer une lettre de licenciement? malgré que je ne pense pas; je crois que je vais laisser tomber; le principal est qu elle m ai enfin versé mon salaire.

Merci pour votre aide!

Cdt.

20/02/2011 13:34

Bonjour,
Pas du tout, la procédure de licenciement s'impose même dans ce cas, elle doit d'autre part vous délivrer les différents documents à savoir le certificat de travail et l'attestation destinée à Pôle Emploi même ultérieurement...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.