Sans emloi suite à fermeture restaurant

Publié le 17/11/2010 Vu 1718 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

17/11/2010 13:23

Bonjour,

Mon fils travaillait dans un restaurant qui a fermé du jour au lendemain il y a environ 2 semaines, laissant les 4 salariés sans emploi, sans indemnités, sans lettre lui signifiant leur licenciement, sans attestation ASSEDIC, sans solde de tout compte.

De plus, il n'a toujours pas touché ses salaires du mois de juillet et août 2010.

Quelles demarches doit-il entreprendre ? Est-il toujours considéré comme salarié puisqu'il n'a rien reçu de la part de son patron ?

Merci de me répondre.

17/11/2010 13:43

Bonjour,
Les salariés le sont toujours tant que leur contrat de travail n'est pas rompu...
Je leur conseillerais déjà, dans l'ordre ou le désordre, de contacter le Greffe du tribunal de Commerce pour faire constater la situation de cessation de paiement et de se rapprocher d'une organisation syndicale et/ou même de l'Inspection du Travail voire d'un avocat spécialiste...
Ce qui m'étonne c'est que vous parliez des salaires de juillet et aoüt 2010 impayés sans nous dire ce qu'il en est dees suivants...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

17/11/2010 13:59

Merci pour la rapidité de votre réponse.

Pour répondre à votre question, le restaurant a fermé une première fois fin août et a rouvert quelques jours plus tard pour fermer définitivement début novembre. Les salaires de septembre et octobre 2010 lui ont été versés en espèces à la fin de chaque journée de travail.

J'espère avoir été claire dans mes propos.

Cordialement

Annie LE LEVRIER

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.